À la UneSport
A la Une

JO Tokyo: Grosse désillusion des éléphants footballeurs éliminés, Ta Lou seul espoir ivoirien

Les Eléphants de Côte d’Ivoire tombent de haut. C’est le moins qu’on puisse dire après cette élimination fâcheuse contre l’Espagne. Tous les espoirs de seconde médaille reposent sur la sprinteuse ivoirienne Ta Lou.

Devant la Rojita Espagnol, les poulains d’Haïdara Soualiho ont mené à deux reprises avant de s’incliner lourdement en prolongation (2-5). Comment expliquer cette défaite? Comment comprendre ce scénario ? Les spécialistes du football affirment que les Eléphants ont offert sur un plateau d’or la qualification aux Espagnols. On aurait pu titrer : »La Côte d’Ivoire offre sur un plateau d’or la qualification à l’Espagne ».

Car les ingrédients pour une qualification historique en demi-finale étaient réunis. La Côte d’Ivoire a mené au score. Le but de la victoire à la 91e minute de jeu par Max Alain Gradel semblait avoir mis un terme aux espoir espagnols. Le score était alors de 1-1. Et puis, des erreurs défensives ont tout gâché. Sur l’égalisation de Rafa Mir, aucune communication dans la défense ivoirienne. Deux buts gracieusement offerts aux Espagnols.

Rafa Mir va exploiter en prolongation les errances défensives ivoiriennes pour s’offrir un triplé. L’Espagne va donc disputer la demi-finale des JO au détriment des Eléphants.

TA LOU encore en course

JO Tokyo: Grosse désillusion des éléphants footballeurs éliminés, Ta Lou seul espoir ivoirien
Ta Lou peut donner une médaille d’or à la Côte d’Ivoire

L’Ivoirienne Ta Lou, 32 ans est en finale du 100 m dames. cet après midi elle aura l’occasion de décrocher l’or Olympique, première médaille pour elle et la Nation qui attend cet exploit. Elle s’est montrée jusqu’ici plus rapide en quart de finale et en demi, battant son record personnel de 7 centièmes de seconde. La vice-championne du monde 2017 a égalé au passage le record d’Afrique de sa compatriote Murielle Ahouré, éliminée au stade des demi-finales.

La Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, double championne olympique du 100 m en 2008 et 2012 et sprinteuse la plus rapide de la saison, a couru en 10 sec 73 dans la troisième demi-finale apparemment sans forcer. Sa compatriote Elaine Thompson-Herah, championne olympique en titre, a aussi remporté sa série en 10 sec 76.

Elles seront attendues pour cette grande finale du 100 mètres dames où la Côte d’Ivoire espère décrocher une médaille.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page