FootballSport
A la Une

Jr.Djoto répond à Boga Sivori : « Drogba n’a pas l’âme d’un rebelle… C’est insultant et méprisant « 

Dans l’une de ses récentes sorties sur les réseaux sociaux, le journaliste de Notre Voie, Boga Sivori accusait Didier Drogba d’avoir fait recours à la FIFA pour être président de la fédération ivoirienne de football. Une sortie que Junior Djoto n’a pas du tout apprécié et il a tenu à répondre au journaliste.

Publicité

Candidat à l’élection de la FIF, Didier Drogba ne fait pas vraiment l’unanimité pour certains observateurs. Depuis quelques mois, le processus électoral est bloqué par la FIFA. La semaine dernière l’Instance dirigeante a décidé de mettre la FIF sous tutelle. Cette décision a suscité beaucoup de réactions au sein des acteurs du football ivoirien. 

Beaucoup de regards étaient braqués sur l’ancien Marseillais. Il est accusé d’être le responsable de ces manigances de l’instance internationale dirigée par Gianni Infantino. C’est d’ailleurs pour ça que Sivori a déclaré : « C’est par ce que Drogba à des amis à la FIFA qu’il refuse de soumettre aux textes. » Ses propos ne sont pas passé inaperçu aux yeux de certains comme Junior Djoto. Il a tenu à réagir. Et le moins qu’on puisse dire, il n’y est pas allé avec la langue dans la poche. 

Publicité 2



« Didier Drogba président de la FIF. Le même Boga Sivori vient de s’illustrer de la plus mauvaise et triste manière à l’endroit de l’icône Didier Drogba, dans le dossier de la FIF. Selon lui, Didier Drogba ne veut pas se soumettre, parce qu’il a des amis à l’international. C’est insultant, réductif, méprisant voire grossier à l’endroit de Didier Drogba. Didier Drogba n’a pas l’âme d’un rebelle. C’est parce qu’il a respecté et respecte les codes de bonne conduite durant tout son brillant parcours qu’il est cité en exemple à travers le monde. On ne devient pas icône planétaire en piétinant les règles. Même dans un rêve inconscient, Drogba n’acceptera jamais de se soumettre à la forfaiture orchestrée par une mafia qui a pris le football ivoirien en otage. Football qu’il a tant servi avec loyauté. Drogba respecte les lois et règles établies, il obéit à l’autorité ; mais jamais il n’acceptera de se soumettre comme le veut le chef du village à la recherche de ses repères. Une autorité coutumière, digne de ce nom devrait se réjouir de la notoriété d’un digne fils du pays comme Drogba. Mais hélas, mille fois hélas ; les gens censés être au-dessus de la mêlée descente dans la profondeur de la gadoue pour espérer exister malheureusement. C’est peine perdue, la Côte d’ivoire profonde n’acceptera jamais ni aujourd’hui ni demain que Didier Drogba soit traité comme une vulgaire personne. Vivement demain ! » A-t-il lâché. 


Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page