Afrique

Kenya: des communautés entières forcées à se déplacer après de terribles inondations

Au Kenya, plus de 194 personnes ont péri emportées par une vague d’inondations survenues dernièrement dans plusieurs régions du Kenya, notamment dans l’ouest du pays, apprend-on de source autorisée.

L’information a été annoncée ce mercredi par le ministre kényan de la Dévolution, Eugene Wamalwa à l’occasion d’une conférence de presse. Le ministre a invité les personnes vivant dans les zones à risque d’inondations à déménager « immédiatement », le département de la météorologie du Kenya (Kenya Met) ayant annoncé que plusieurs régions du pays devraient se préparer à de fortes précipitations entre le 5 et le 11 mai avec un cumul qui pourrait atteindre 100 mm. Selon le ministre, 30 personnes sont mortes au cours des dernières 24 heures à cause des inondations.

“Pour ceux qui demandent où ils iront, notez que les commissaires des comtés aident les gens à déménager. Nous utilisons actuellement des écoles fermées comme abris pour les familles touchées”, a assuré M. Wamalwa. Et d’ajouter : “Nous n’avons pas d’autre option. Nous serons contraints de déplacer les personnes en danger même par la force”, a averti le ministre.

Les niveaux d’eau du barrage de Masinga, le plus grand barrage hydroélectrique du Kenya, ont atteint 57,86 mètres au-dessus du niveau de la mer, soit le plus haut depuis la construction du barrage.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page