DiversSociété

Kenya: un pasteur tue sa femme, l’accusant de l’avoir infecté du VIH et se suicide

Un pasteur du comté de Nyamira, au Kenya, aurait tué sa femme avant de se suicider. L’acte a choqué plus d’un dans le pays.

Le pasteur George Abisa, dans une note laissée avant de commettre son acte horrible, a allégué que sa femme l’avait infecté du VIH/SIDA à la suite de sa liaison avec un politicien local faisant actuellement campagne pour le siège de Bogichora MCA.

Publicité
Kenya: un pasteur tue sa femme, l’accusant de l’avoir infecté du VIH et se suicide

Selon les médias locaux, le mardi soir 5 octobre, le couple s’est livré à une violente dispute à ce sujet après que des rumeurs ont fait surface sur la prétendue liaison secrète de l’épouse avec le politicien.

Il s’est mis en colère et a pris un couteau qu’il a utilisé pour la poignarder plusieurs fois jusqu’à ce qu’elle rende l’âme.

Peu de temps après avoir tué sa femme, il a écrit une triste note affirmant que sa femme le trompait.  Il a dit qu’elle l’avait même infecté du VIH, ce qu’il ne pouvait pas du tout supporter.

Kenya: un pasteur tue sa femme, l’accusant de l’avoir infecté du VIH et se suicide

LIRE AUSSI: Nigeria: Un homme infecte intentionnellement son épouse, sa belle-fille et douze autres femmes du VIH

Il s’est ensuite suicidé en se pendant dans leur maison. 

Dans la matinée, des policiers ont été appelés par des voisins inquiets pour vérifier l’état du couple.

Ils ont été choqués de trouver le couple déjà mort avec la lettre sur leur table.  Les corps ont été transportés à l’hôpital du comté de Nyamira.

Actuellement, aucune disposition d’inhumation n’a lieu car les deux corps reposent à la morgue du comté de Nyamira.  Les détectives de Bogichora ont déjà ouvert des enquêtes sur l’affaire avec des plans en cours pour convoquer ledit homme politique.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page