À la UneCôte d'IvoirePolitique

Koné Katinan accusé par Dibopieu d’être une taupe d’Alassane Ouattara

Koné Katinan a été accusé de rouler depuis longtemps pour le régime Ouattara. C’est ce que semble dire Jean-Yves Dibopieu, ex-dirigeant de la Fesci. Arrêté en 2013 au Ghana, Dibopieu a subi un traitement dur dans les geôles ivoiriennes. Aujourd’hui, il affirme que des cadres pro-Gbagbo dont Katinan travaillaient en fait pour le régime ivoirien.

Koné Katinan, réintégré à la fonction publique, cela pose un certain nombre de problèmes au sein de la famille pro-Gbagbo. Des accusations fusent de partout sur la sincérité de l’homme qui se veut un cerbère de Laurent Gbagbo. Pour Jean-Yves Dibopieu, « Cette intégration aussi simple et rapide de Mr Koné Katina ressemble bien à une récompense après avoir aidé à la neutralisation des actions de l’opposition dont la plus visible est la crise au sein du FPI qui a permis à Ouattara de gérer tranquillement les deux mandats et d’en aborder un troisième ».

Dibopieu pense que des mains obscures, sans accuser directement Katinan, ont travaillé à leur arrestation. « Ce qui est marrant et qui devrait interpeller, c’est que ces oiseaux de mauvaise augure, eux, n’ont jamais été inquiétés. À leur encontre ce sont seulement des rumeurs d’arrestation qui leur donnent le temps de fuir de leur position et de se réfugier quelque part ». L’allusion est assez claire: Koné Katinan a très souvent manqué de se faire arrêter parce qu’il avait souvent une alerte.

En tout cas pour Dibopieu, « Les vrais dealers vont être dévoilés car en réalité, dans un deal, il y a toujours une récompense ». Après avoir accusé Katinan, Jean-Yves Dibopieu exige des explications « de tous ceux qui se réclament être des nôtres mais qui reçoivent des promotions dès leur retour d’exil, de tous ceux qui sont intégrés aussi facilement, alors d’autres personnes veulent reprendre leur travail, en vain.


Dibopieu se veut plus direct sur le cas Katinan: « Cette intégration ressemble aussi étrangement à la mise à disposition des moyens pour être fort afin d’aider  » le groupuscule » à continuer d’affaiblir « le président Gbagbo ». Katinan appréciera.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!