À la UneCôte d'IvoirePolitique

Koné Katinan: « On me donne un grade plus petit que celui des étudiants que j’ai enseignés à l’ENA »

L’ex-ministre Koné Katinan est revenu sur la polémique née après qu’il ait été autorisé à reprendre du service à la fonction publique. Devant des partisans, il a expliqué le processus qui a conduit à sa reprise de service. A ses détracteurs, il explique n’avoir rien marchandé. Mieux, il se dit rabaissé par le régime Ouattara.

Koné Katinan ne veut pas se laisser compter. Sur l’affaire de sa « réintégration » à la fonction publique, il donne une nouvelle version. Pour lui, il s’agit d’une polémique inutile dans la mesure où il ne s’est en rien compromis.  » Je n’ai négocié avec personne. D’ailleurs , j’ai été dégradé ! J’étais du dernier grade , le grade A7″, précise Koné Katinan. Le porte-parole de Laurent Gbagbo va plus loin. il se dit lésé dans cette reprise du travail au niveau des Impôts.

« On me donne un grade plus petit que celui des étudiants que j’ai enseignés à l’ENA (…) Je n’ai négocié avec personne pour être « réintégré » chers amis. J’ai suivi la procédure normale. Si j’avais négocié je ne serais pas dégradé. Aujourd’hui je suis au plus bas niveau… Voilà le document signé depuis le 22 septembre 2021… « , révèle Koné Katinan, espérant en finir ainsi avec la polémique le concernant.

Koné Katinan: "On me donne un grade plus petit que celui des étudiants que j'ai enseignés à l'ENA"
Koné Katinan exhibant le document de sa réintégration à la fonction publique

Pour Koné Katinan, il faut plutôt parler d’une régularisation et non d’une réintégration à la fonction publique. « J’ai fait la demande le 21 février 2021. Il s’agit d’une régularisation de la situation administrative et non d’une réintégration. Je suis allé porte par porte pour suivre la procédure. Au lieu de m’insulter, il faut me demander comment j’ai fait« , lance-t-il à ses contempteurs a sein du camp Gbagbo.


« Je ne parle pas de réintégration car nous n’avons jamais été radiés. Et j’ai été candidat aux législatives . Avant de l’être j’ai fait un document de mise à disponibilité qu’ils m’ont demandé. Ça veut dire qu’ils savent que je suis encore fonctionnaire« , s’explique Koné Katinan, pour terminer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!