Science
A la Une

La Chine annonce 97 nouveaux «cas importés» de contamination au nouveau coronavirus

La Chine a annoncé, samedi, 97 nouveaux «cas importés» de contamination au nouveau coronavirus, dus à des personnes arrivant de l’étranger, un niveau jamais atteint depuis début mars et la publication de ce décompte.

Le samedi 11 avril 2020, une voyageuse qui portait un masque et une combinaison de protection contre le coronavirus est passée au contrôle de la température à son arrivée à la gare Hankou dans la province chinoise du Hubei.

Publicité

Ce même jour, la chine annonce 97 nouveaux « cas importés » de contamination au nouveau coronavirus. Ce sont des personnes venues de l’étranger qui seraient la cause, un niveau qui n’avait jamais été atteint depuis début mars.

L’épidémie est globalement endiguée dans le pays : seuls deux cas locaux supplémentaires ont été recensés par le ministère de la Santé. Mais les autorités s’inquiètent d’une deuxième vague épidémique apportée par les voyageurs internationaux.

Compte tenu de la situation, la Chine a procédé à la fermeture de ses frontières à la quasi totalité des étrangers. Les nouveaux cas importés sont donc principalement le fait de Chinois rentrant chez eux.

La Chine annonce 97 nouveaux «cas importés» de contamination au nouveau coronavirus

Toutefois, les ressortissants étrangers restent surveillés. A Pékin où l’on a constaté que le «code de santé» de plusieurs d’entre eux était brusquement passé du vert (aucun problème) à l’orange (obligation d’être en quarantaine chez soi) inquiète les populations.

Il faut dire que le code QR sur smartphone, généré par une application mobile officielle de la mairie, est attribué en fonction des déplacements dans les zones à risque et d’éventuels contacts avec des personnes contaminées.

Présenter un code vert est devenu nécessaire pour pouvoir entrer dans des bâtiments ou des centres commerciaux. Désormais à Pékin, un grand nombre d’étrangers semblaient touchés par ce brusque changement de couleur sans raison apparente, a indiqué une source diplomatique à l’AFP.

Un responsable du ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué qu’il n’était pas au courant d’une telle décision des autorités obligeant les étrangers de la ville à se placer en quarantaine.

Il n’était pas clair dans l’immédiat si ce changement de statut était dû à un problème informatique ou à une volonté délibérée des autorités. Outre ces 97 nouveaux cas importés annoncés samedi, portant le total à 1.280, la Chine n’a fait état d’aucun nouveau décès dû au Covid-19.

D’après le bilan officiel, 82.052 personnes sont contaminées par le nouveau coronavirus dans le pays depuis le début de l’épidémie, et 3.339 morts.

Publicité 2

En raison de l’afflux de malades venant de l’étranger, la Chine a fermé en fin mars ses frontières pour une durée indéterminée à la quasi-totalité des étrangers. Elle a aussi réduit drastiquement les vols internationaux.

Toute personne entrant dans le pays se voit par ailleurs imposer une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Crédit photo: cnews

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer