Divers

La chirurgie esthétique réserve parfois des surprises désagréables…Voici l’histoire d’une dame.

Dans une publication de nos confrères de The sun, il est clairement indiqué que « la chirurgie esthétique peut parfois virer au cauchemar ». C’est ce qui est arrivé à l’américaine Carol Bryan, âgée de 54 ans. Cette dernière est aveugle d’un œil à cause d’une chirurgie esthétique. A en croire notre source, Carol Bryan avait commencé les injections de botox autour de 30 ans, question d’effacer quelques rides.

Elle ignorait au départ les effets dangereux de chacun des produits qu’elle utilisait, puisqu’elle travaillait dans le même secteur. On supposait qu’elle était mieux avertie pour prendre des précautions et éviter un éventuel incident. Sachant combien le produit était indiqué pour donner plus de volume à ses pommettes et parfaire son front, elle décide de l’utiliser.

Publicité

Ce que Carol Bryan ne savait pas à l’époque, c’est que certains produits étaient destinés uniquement à certaines zones spécifiques du visage. Ignorant ce « petit » détail, elle a accepté l’injection du composé contenant du silicone et un autre produit sur les parties de son visage.

Les effets secondaires étaient inquiétants : ecchymoses, gonflements… Trois mois après, elle n’arrivait plus à se regarder dans un miroir. Elle était défigurée, portait régulièrement un chapeau, une écharpe et des lunettes de soleil. Durant quatre années, Carol Bryan a fini par se replier sur elle-même, n’ayant plus le courage de fréquenter ses proches. « J’avais l’impression d’avoir une tête d’un alien », a-t-elle fait savoir à The Independent.

Publicité 2

Plusieurs hôpitaux avaient été sollicités mais il y a que Brian Boyd, un enseignant de chirurgie à la David Geffen School of Medecine à l’UCLA,qui a réussi à relever le défi. La première opération de chirurgie réparatrice a été un succès. Elle a duré plus de 16 heures.

Comme les produits injectés avaient durci avec le temps il a fallu une greffe de la peau à base des tissus de son dos pour le reconstituer. Son front a finalement retrouvé une apparence normale après une troisième intervention chirurgicale. Même si Carol Bryan sait pertinemment qu’elle ne retrouvera plus jamais son visage d’antan, elle ne se cache plus aujourd’hui. Elle espère que son cas aidera d’autres personnes à surmonter ce genre d’épreuves.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page