Côte d'Ivoire

La crèche, « la » solution durable à la problématique des nounous.

En Côte d’Ivoire, les funestes histoires de sacrifice d’enfant ont marqué les esprits au cours de l’année 2018.

Dans un passé proche, on assistait à une vague d’enlèvements d’enfants qui s’est transformée par la suite en sacrifices humains.

Publicité

Pour y remédier, les populations se sont prescrites une auto-solution, celle d’engager des femmes de garde (nounous). Dans 8 foyers sur 10, on retrouvait une nounou auprès des enfants.

Malheureusement, cette solution n’a pas fait long feu car en début d’année 2019, un drame provoqué par une fille de garde est survenu dans une famille.

Face à cette forme d’insécurité sociale (nounou a empoisonné deux enfants, nounou a piétiné un enfant, Nounou qui abandonne sans préavis), la ministre Mariatou Koné pose avec acuité la question des crèches.

Selon la Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, la nécessité d’en avoir en nombre et en qualité se fait ressentir chaque jour un peu plus. Pour elle, la solution des crèches en plus d’être utile participe à l’autonomisation de la femme.

« On doit construire plusieurs crèches et doivent s’en doter, les entreprises d’une certaine taille. Ce n’est pas une perte. Cela permettra aux salariées de travailler sereinement, en toute quiétude ».

La rédaction d’Afrikmag a recueilli quelques avis pour connaitre la position des ivoiriens à l’annonce de cette solution.

« Cette question mérite qu’on y accorde un intérêt particulier. Le monde bouge. Il faut bouger avec. Je pense que c’est la solution idéale pour nos enfants arrêtent de mourir » déclare Ben Traoré.

Publicité 2


Thierry Koffi inspecteur aux impôts soutient l’option ‘’nounou’’ tout en préconisant la formation de ces dernières.

« On devrait créer des centres de formation pour les filles de garde. Ce secteur doit être professionnalisé afin de réduire les risques d’insécurité sociale ».

Emeraude ASSAH

crédit phto : Le Mauricien

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. @lerte Témoign@ge: je me nomme Mariam je suis algérienne d’origine mais je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d’une j€une fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu’il ne veut plus de moi qu’il ne m’aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j’ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j’ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m’a donné le contact d’un Grand Maitre au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit Village c’est lui qui m’a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison après 3jours de travaux magique.Sincèrement je n’@rrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.Je vous laisse son contact:
    Tél (whas@pp/Viber) : 0022966547777

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer