À la UneDiversSociété
A la Une

La jeune femme amputée qui vendait de l’eau dans la rue aurait menti sur son état

Des rapports en provenance du Nigeria révèlent que la jeune femme amputée vendeuse d’eau qui était devenue très populaire sur la toile à cause de son courage après avoir attiré la sympathie du public, aurait menti au sujet de son état.  

Après avoir été sauvée des griffes de la rue et convertie en mannequin, le gouvernement de l’État de Lagos devait l’aider avec un montant énorme de 25 millions de nairas pour l’aider à obtenir les soins appropriés. 

La jeune femme amputée qui vendait de l’eau dans la rue aurait menti sur son état

Eh bien, le gouvernement de l’État de Lagos, selon les rapports, a réalisé que la jeune femme amputée a menti au sujet de son état pour obtenir la sympathie du public alors l’aide a été refusée ou disons suspendue pour le moment.

Publicité

Mary Daniel, qui prétend vendre de l’eau en sachet à Oshodi, a été découverte par des Nigérians au bon cœur après que son histoire ait été partagée en ligne et elle est immédiatement devenue virale. 

La jeune femme amputée qui vendait de l’eau dans la rue aurait menti sur son état

La mère célibataire a affirmé avoir perdu une jambe dans un accident qui a tué tous les passagers, y compris ses parents, alors qu’elle était adolescente.  Elle a ajouté que la vie était devenue difficile et qu’elle avait abandonné l’école pour se débrouiller seule en vendant dans la rue.  Elle a déclaré lors d’une interview qu’elle était orpheline avec un bébé et une grand-mère âgée dont elle prenait soin.  

Son histoire a touché les Nigérians et différentes personnes lui ont fait des dons d’environ 25 millions de nairas.  Cela a incité le gouvernement de l’État  de Lagos à intervenir pour empêcher les criminels de profiter de sa fortune soudaine. 

La jeune femme amputée qui vendait de l’eau dans la rue aurait menti sur son état

Cependant, le gouvernement de l’État a maintenant découvert des incohérences dans son histoire, rapporte The Nation.  On a découvert que son père était vivant et qu’elle avait été amputée dès sa naissance, et non à la suite d’un accident.

Il a été révélé que Mary Daniel a commencé à recevoir d’étranges appels de ceux qui ont mis en scène son histoire avec des menaces de révéler la vérité à moins qu’elle ne leur donne leur part de l’argent. 

Le gouverneur Babajide Sanwo-Olu l’a immédiatement remise aux responsables de la protection sociale pour enquête en présence de la police et de certains dirigeants de Kogi, qui ont attesté que son père était en vie, à la suite des révélations que son cas avait été une mise en scène. 

Le commissaire de police Hakeem Odumosu a déclaré à The Nation que la jeune femme était détenue par des fonctionnaires de la protection sociale et non par la police, comme indiqué précédemment. 

La jeune femme amputée qui vendait de l’eau dans la rue aurait menti sur son état

« La police était là mais elle a été remise à la protection sociale.  Il y avait des irrégularités et des mensonges dans le récit de sa vie qu’elle a donné.  On a découvert que contrairement à ce qu’elle prétendait que ses parents étaient décédés lors d’un accident qui l’avait amputée, son père était bien vivant et qu’elle avait été amputée à sa naissance. »

Publicité 2

«On a également découvert que sa présence à Oshodi était une mise en scène.  Ceux qui travaillaient avec elle ont joué sur l’intelligence des Nigérians pour obtenir des dons pour elle.  Cela s’est révélé lorsque les gens ont commencé à la menacer.  Elle a promis  500 000 nairas, d’autres montants différents et prévoyait de retourner dans sa ville d’origine lorsque les informations ont été divulguées ». 

« J’ai dû lui confier à des policiers pour éviter toute attaque contre elle lorsqu’elle se rendait à la banque.  Nous soupçonnions que ces personnes pourraient la suivre mais tout s’est bien passé car elles n’ont pas été vues.  Actuellement, le gouvernement de l’État l’empêche d’accéder à l’argent.  Le gouvernement ne veut pas d’une situation où des gens vont monter des histoires prochainement afin de manipuler les gens pour obtenir des dons», a expliqué Odumosu.

LIRE AUSSI: Nigeria: Doris, une belle amputée partage son histoire et c’est à lire!

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page