Divers

La stratégie d’une étudiante pour exposer les prédateurs sexuels sur mineurs

Ethan, est une jeune étudiante qui a créé un faux compte sur Tinder. Elle a par la suite utilisé le filtre de conversion de Snapchats pour se faire passer pour une fille de 16 ans. La jeune demoiselle a réussi à attirer l’attention d’un policier de San Mateo, Robert Davies.

« Je crois qu’il m’a envoyé un message: ‘Voulez-vous vous amuser ce soir?’ et j’ai décidé d’en profiter », a-t-elle révélé. L’objectif de la jeune demoiselle c’est de se servir de cette stratégie pour lutter contre l’expansion des prédateurs sexuels sur mineurs.

Ethan a par ailleurs révélé qu’au cours de la conversation, elle a fait savoir au policier qu’elle avait en fait 16 ans, mais cela ne semblait pas le déranger.

« Nous avons commencé à envoyer des SMS là-bas, et cela est devenu beaucoup plus explicite », a déclaré Ethan à KNTV.

La police ajoute que Davies savait que Tinder avait 16 ans et qu’ils avaient «discuté de l’activité sexuelle» dans d’autres conversations. La police de San Mateo a déclaré dans un communiqué publié la semaine dernière que Davies était en congé administratif.

« Cette conduite présumée, si elle est vraie, ne reflète nullement tout ce que nous défendons en tant que département », a déclaré Susan Manheimer, le chef de la police de San Mateo, avant d’ajouter que l’incident allégué « est un affront aux principes de notre département et notre profession dans son ensemble.  »

Crédit photo: thehollywoodunlocked

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page