Afrique
A la Une

« L’Afrique aime Donald Trump », les propos d’un milliardaire sud-africain affolent la toile (vidéo)

Le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe a suscité un vif débat sur la toile après avoir confié au président Donald Trump que les Africains l’aiment.

« L’Afrique aime l’Amérique. L’Afrique vous aime…Nous voulons que vous réussissiez », a déclaré l’homme d’affaires à M. Trump lors du Forum économique mondial à Davos, en Suisse.

Publicité

Indignés par les propos de M. Motsepe, les critiques affirment qu’il s’était donné le rôle de porte-parole de l’Afrique.

Un récent sondage a montré que M. Trump est populaire au Nigeria et au Kenya. Le centre de recherche Pew a découvert que même si la plupart des pays du monde n’avaient guère confiance en M. Trump pour faire ce qui est juste dans les affaires mondiales, 65 % des Kényans et 58 % des Nigérians le soutiennent. L’Afrique du Sud, l’autre pays inclus dans le sondage, a enregistré 42%.

M. Motsepe, 57 ans, a déclaré à M. Trump que c’était un honneur de le rencontrer.  Les propos du milliardaire ont suscité une vague de commentaires sur les réseaux sociaux.

« Le point de vue de M. Patrice Motsepe sur l’Afrique, aimant Donald Trump, est le sien, et le sien seulement », a déclaré un internaute.

D’autres se sont dit embarrassés par le fait que M. Motsepe cherche à impressionner le président américain.

Mais certains soutiennent l’avis de M. Motsepe. « Il y a une certaine vérité dans ce que M. Motsepe a dit. L’amour n’est pas seulement un sentiment, mais aussi des actes de révérence et d’honneur. Les dirigeants africains révèrent l’impérialisme et le capitalisme. L’Afrique du Sud est pire. Le pays n’a même pas pu défendre l’industrie de la volaille de M. Trump qui voulait y déverser ses poulets toxiques. C’est ça l’amour. »

« Patrice Motsepe a raison à 100%. Dans un monde globalisé, le succès de l’Amérique devient le succès de l’Afrique et ainsi de suite. Longue vie à Patrice. »

Publicité 2

Depuis son élection, Donald Trump n’a jamais visité l’Afrique. En 2018, il avait qualifié le continent de « pays de merde. »

L’Union africaine avait ensuite demandé à M. Trump de s’excuser pour ses remarques « clairement racistes. »

Crédit photo : iharare

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page