Sport

L’attaquant sierra-léonais Mohamed Buya révèle avoir subi une attaque mystique

L’attaquant sierra-léonais, Mohamed Buya Turay, qui joue pour Djurgården en Suède, a déclaré que la blessure à la jambe qui l’a obligé à manquer le match de la qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations face au Bénin dimanche dernier avait été causée par les «juju» (magie noire).

Le joueur de 24 ans qui a aidé son club Djurgården, à remporter la ligue suédoise ce mois-ci et a terminé meilleur buteur de la division a raté le match contre le Bénin après avoir été blessé lors du match nul 1-1 à domicile contre le Lesotho quatre jours plus tôt.

Publicité

Lors d’une récente interview accordée à BBC Sport, Buya a déclaré: “Je me suis presque complètement remis de ma blessure.”

“Je n’ai pas eu de blessure à l’orteil quand j’ai joué contre le Lesotho parce que personne ne m’a piétiné ou m’a donné un coup de pied.”

“Mais j’ai commencé à ressentir de la douleur à l’orteil quand je suis rentré à l’hôtel où l’équipe a campé le lendemain.”

“J’ai informé le physiothérapeute de l’équipe, qui ne savait pas ce qui n’allait pas, et la douleur s’est aggravée lorsque nous étions dans le bus en direction du terrain d’entraînement.”

“La douleur s’est aggravée lorsque nous sommes arrivés sur le terrain d’entraînement. Elle s’est étendue à tout le pied et à la jambe. J’ai ensuite décidé d’appeler certains membres de ma famille qui m’avaient emmenée chez un médecin autochtone.”

“Le médecin indigène m’a dit que la cause de la blessure à l’orteil était due au fait que j’avais marché sur un objet spirituel dans le camp de Leone Stars, mis à ma place par une personne qui voulait que je contracte l’éléphantiasis, détruisant ainsi ma carrière.”

“Elle m’a également dit que si j’étais allé à l’hôpital pour un traitement ou si j’avais utilisé des médicaments conventionnels pour tenter de guérir l’orteil, cela aurait mis fin à ma carrière.”

Dans un article publié sur les réseaux sociaux, Buyi a affirmé que l’agresseur était motivé par la jalousie lors de sa victoire à la Golden boot. “C’est ce qui a créé la tension, la haine et la jalousie”, écrit-il sur Facebook.

Publicité 2


“J’aime mon pays, mais comment pouvez-vous me rendre la vie misérable? Est-ce un crime pour moi de valoriser le drapeau de mon pays ailleurs?”

“Je crois tout ce que l’on m’a dit, j’ai déjà entendu parler de choses comme celles-ci qui se passent dans le camp de Leone Stars. Maintenant, je l’ai vu de mes propres yeux”, a-t-il poursuivi.

“Je ne veux pas révéler l’identité de la personne pour le moment, mais je promets de riposter, il ne partira pas en liberté.”

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer