Sport

Le club turc de Galatasaray suspendu de toute compétition européenne, la raison !

Selon une annonce faite par l’UEFA, le mercredi 02 février, le club turc de Galatasaray est suspendu de toute compétition européenne pour une saison pour non-respect de certains des critères du fair-play financier, sanction qui peut s’appliquer en 2016-2017 ou 2017-2018.
Si Galatasaray ne se qualifie pas au printemps pour une compétition européenne de l’édition 2016-2017, il purgera sa sanction en 2017-2018. Si Galatasaray se qualifie en mai, il sera privé de Ligue des champions ou d’Europa League, mais pourra y prétendre à nouveau pour 2017-2018.
Selon les informations de l’UEFA, le club n’a pas respecté le retour à l’équilibre budgétaire promis pour la saison 2015-2016. Avant de transmettre son dossier à la chambre de jugement de l’instance de contrôle financier des clubs (ICFC), L’UEFA a également décidé d’encadrer sa masse salariale pour les deux prochaines années fiscales.
“Nous allons devoir faire attention à nos dépenses pendant les deux prochaines saisons, nous ne pourrons dépenser comme avant”, a commenté le vice-président de Galatasaray en charge des affaires juridiques Esref Alacayair.
Concernant la suspension ce dernier a confié : “Je ne pense pas que ce soit si mauvais que cela. Nous n’avons qu’une année de suspension. Notre objectif cette année, c’est de gagner la Coupe de Turquie ou de se qualifier via le championnat pour l’Europa League, et, dans ce cas de pouvoir retrouver en 2017-2018 la Ligue des champions”.

Publicité

Tags

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée +224-669-00-03-21 aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer