Monde

Le héros de l’attentat de Christchurch révèle comment il a fait fuir le tireur

Alors que la Nouvelle-Zélande pleure les victimes des attentats de Christchurch qui ont fait 49 morts, les actes héroïques d’un jeune homme resteront à jamais inscrits dans les archives du pays.

Abdul Aziz, un réfugié, est le héros qui a réussi a faire fuir le tireur australien. Son intervention courageuse a permis d’éviter un bilan plus lourd.

Publicité

Syed Mazharuddin a été témoin de la fusillade à la mosquée Linwood de Christchurch. Ce dernier a déclaré que le tireur est entré dans la mosquée et a commencé à tirer sur les fidèles.

« Les gens ont eu peur et il y avait des cris et j’ai essayé de me mettre à l’abri. Le temps que je me mette à l’abri, ce type est arrivé par la porte principale et c’est une petite mosquée – il y avait environ 60 à 70 personnes. Juste à côté de la porte d’entrée, il y avait des personnes âgées qui priaient et il a commencé à leur tirer dessus », a-t-il confié à New Zealand Herald.

Un jeune homme qui travaillait à la mosquée a bravement saisi l’occasion pour prendre le contrôle de la situation avant l’arrivée de la police.

« Le héros l’a poursuivi et a réussi à se faufiler entre les voitures garées et à se saisir d’une arme vide laissée derrière lui par le tireur. Mais il y avait des gens qui l’attendaient dans la voiture et il a fui ». Peu de temps après le tueur a été arrêté par deux policiers.

Mazharuddin a perdu deux de ses amis dans l’attaque. « J’ai couru, puis la police est arrivée et ne m’a pas laissé revenir, alors je n’ai pas pu sauver mon ami, il saignait beaucoup. Il a fallu plus d’une demi-heure avant que l’ambulance n’arrive. Il devait déjà être mort.

Publicité 2

Au moins 49 personnes ont été tuées et 40 autres grièvement blessées lors des attentats terroristes coordonnés de vendredi après-midi. Des fidèles innocents ont été fusillés à bout portant alors qu’ils priaient.

Crédit photo : dailystar

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page