Divers

Canada: le pasteur congolais Paul Mukendi reconnu coupable d’agression sexuelle

Le célèbre pasteur congolais de l’église évangélique Parole de Vie au Québec, Canada, révérend Paul Mukendi a été reconnu coupable samedi, d’agressions sexuelles, de menaces et de voies de fait sur une femme.

Sa victime, une femme âgée de 31 ans qui lui a été confiée après que sa mère la lui ait « donné en offrande» alors qu’elle était encore adolescente, l’accuse de l’avoir agressée sexuellement pendant 14 ans (de 2002 à 2016).

Publicité

Le pasteur Paul Mukendi a affirmé que la victime était “motivée par un gain financier” et avait inventé toute l’histoire, mais elle est restée ferme depuis le début du procès, le 4 juin passé.

Le pasteur congolais a été reconnu coupable par le jury, d’autres femmes étant venues avec leur propres revendications sur les abus sexuels.

Le juge Jean-François Émond, qui a rejeté la demande de son avocat de le remettre en liberté dans l’attente de sa condamnation en septembre, a opté pour une détention immédiate.

Le jury la déclaré coupable des neuf chefs d’accusation concernant des gestes commis sur une victime qui avait 14 ans lorsque les agressions ont débuté.

Dans sa requête, la défense allègue que le jury a rendu un verdict déraisonnable, incompatible avec la preuve.

Mukendi qui s’est proclamé L’apôtre de Québec doit revenir devant le juge Émond à la fin du mois d’août pour la détermination de sa peine.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer