AfriqueSociété

Le président de la BAD annonce un fonds de 300 millions de dollars pour les femmes africaines

Le Président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adésina, a annoncé jeudi à Diamniadio (40 km de Dakar) la mise en place par son institution d’un fonds de facilitation des financements des femmes pour un montant de 300 millions de dollars.

« Ce fonds va avoir un effet de levier de 3 milliards de dollars », a précisé M. Adésina lors d’une conférence de presse, ajoutant qu’ « il n’y a jamais eu une telle levée de fonds en faveur des femmes africaines ».

Publicité

Le président de la BAD a justifié la mise en place prochaine de ce fonds par le fait que les taux de remboursement des crédits des femmes africaines sont très élevés comparés à ceux des hommes. « Les femmes remboursent 98% des emprunts qu’elles effectuent au niveau des banques », a laissé entendre M. Adésina. Selon lui, il y a un excédent de liquidités au niveau de système bancaire. Mais seuls 3% de ces fonds finance le secteur agricole.

Le président de la BAD a également promis de financer les Etats africains pour faire face au phénomène des gaz à effet de serre (GES). Concernant les procédures de décaissement des fonds de la BAD, M. Adésina s’est engagé à les réduire de 60%. En retour, il a demandé aux pays africains bénéficiaires à déployer des efforts pour améliorer leur capacité d’absorption.

 

Source : aniamey.com

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer