Côte d'IvoireEducation

Le secrétaire d’État, Dr Brice Kouassi, invite les parents des élèves perturbateurs a prendre leurs responsabilités : « Nos enfants ne peuvent pas nous dicter leur loi »

Ce mercredi 11 décembre 2019, à son Cabinet sis à la Tour A, le Secrétariat d’Etat auprès du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Dr Brice KOUASSI, accompagné de ses collaborateurs, s’est entretenu avec les parents des élèves identifiés comme étant les meneurs des perturbations de cours et des bastonnades d’enseignants.

Publicité

Pour rappel, le 28 novembre 2019, le Lycée Technique d’Abidjan a été la cible des perturbateurs. En effet, une bande de voyous avait fait irruption dans la cours de l’établissement, armés de bâtons et de cailloux, perturbant les enseignements, cassant du matériel et violentant des enseignants. Après enquête, quatre meneurs ont été identifiés et convoqués avec leurs parents.

S’adressant aux parents d’élèves, Le Secrétaire d’Etat,  Dr Brice KOUASSI, s’est appesanti sur les conséquences des violences récurrentes dans les écoles depuis la fin novembre 2019, avant de tenir un discours de fermeté : « Vous ne devez pas être dépassés par les agissements de vos enfants. Encadrez-les et suivez leurs cursus scolaires. Vous devez prendre vos responsabilités, car nous prendrons les nôtres. Dans nos établissements, la discipline est indispensable pour réussir les études. Nos enfants ne peuvent pas nous dicter leur loi. » 

Prenant la parole, les parents ont remercié le Secrétaire d’Etat et lui ont demandé de transmettre leur reconnaissance à la Ministre Kandia CAMARA pour les efforts consentis en vue de l’amélioration de notre système d’éducation-formation depuis 2011. Ils ont par la suite présenté des excuses pour les attitudes moyenâgeuses de leurs enfants, avant de prendre l’engagement de s’impliquer davantage dans leur éducation. Ils ont aussi promis de mettre tout en œuvre pour  extirper ce fléau de nos écoles. 

Tags

Articles similaires

Un commentaire

  1. Coucou, j’aimerais que vous enquêter sur une plateforme qui est entrain de faire son explosion en Afrique depuis janvier 2019 et qui ne cesse de s’agrandir. Cette plateforme s’appelle Crowd1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer