Technologie
A la Une

L’Éthiopie lance avec succès son deuxième satellite dans l’espace

Le directeur général adjoint de l’Institut éthiopien des sciences et technologies de l’espace (ESSTI), Yishrun Alemayehu, a confirmé que la nation de la Corne de l’Afrique a lancé avec succès son deuxième satellite, soutenu par les Chinois, dans l’espace.

Baptisé ET-Smart-RSS, le satellite, qui a été mis en orbite depuis le site de lancement chinois de Wenchang, est équipé de résolutions très avancées et a la capacité de capturer des images beaucoup plus claires, a déclaré M. Alemayehu.

« La conception préliminaire a été réalisée en Éthiopie, tandis que les travaux techniques et détaillés ont été entrepris en collaboration avec des experts chinois en Chine par le biais de zooms et d’autres plates-formes », a-t-il déclaré au journal d’État, l’Ethiopian Herald.
« Le nanosatellite de 8,9 kilos est une grande réalisation de l’Éthiopie à plusieurs égards. L’institut va continuer à travailler pour renforcer l’effort de transfert de technologie et de développement humain. »

M. Alemayehu a également déclaré que le gouvernement chinois a payé environ 1,5 million de dollars en coûts de fabrication.

La nation de la Corne de l’Afrique a lancé avec succès son tout premier satellite – l’ETRSS-1 – dans l’espace en décembre 2019, ce qui, selon le chef de l’exploration spatiale du pays, a marqué une nouvelle aube dans les opportunités de technologie spatiale dans le pays.

Ce satellite multispectral de 72 kg, qui a également été conçu par des ingénieurs chinois et éthiopiens et qui se trouverait à 700 km de la terre, utilise un microsatellite de télédétection pour surveiller les ressources en matière de modèles météorologiques et pour prévoir le temps qu’il fera afin d’améliorer la planification agricole, l’alerte précoce en cas de sécheresse, les activités minières et la gestion des forêts.

S’adressant à Reuters après le premier lancement, le directeur de l’Institut éthiopien des sciences et technologies de l’espace, Solomon Belay, a déclaré qu’il pensait que le satellite ouvrait de nouvelles perspectives pour la puissance de l’Afrique de l’Est.

Le gouvernement chinois a également parrainé environ 6 millions de dollars sur un projet de plus de 7 millions. L’Éthiopie prévoit de lancer 15 satellites dans les 10 à 15 prochaines années.

L’Union africaine a encouragé un plus grand nombre de pays africains à examiner les possibilités qu’offre la technologie spatiale en termes de bénéfices environnementaux et économiques.

Crédit photo : facetofaceafrica

Publicité

Publicité 2

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page