AfriqueJustice

Libéria/Affaire conteneur d’argent disparu: un fils d’Ellen Johnson-Sirleaf arrêté

Le fils d’Ellen Johnson Sirleaf, l’ancienne présidente du Liberia, a été arrêté jeudi dernier. Il serait impliqué dans l’affaire des millions de dollars disparus au Liberia. L’affaire vient de prendre des tournures plus sérieuses quelques heures seulement après la publication d’un rapport américain mettant à nue les dysfonctionnements au sein de la banque centrale du Liberia.

Charles Sirleaf, l’un des fils d’Ellen Johnson Sirleaf, l’ancienne présidente du Liberia, a été arrêté récemment, ainsi que Dorbor Hagba, directeur de l’épargne de la banque centrale du Liberia. Si les faits qui leur sont reprochés n’ont pas été précisés, l’arrestation de ces deux personnalités interviendrait dans l’affaire de la disparition de 102 millions de dollars des caisses de la banque centrale du Liberia.


« Charles Sirleaf, ancien vice-gouverneur [de la Banque centrale du Liberia (CBL), et Dorbor Hagba, directeur de l’épargne), ont été arrêtés la nuit dernière,(jeudi 28 février ndlr) en rapport avec le rapport sur les billets de banque », a indiqué le porte-parole de police, Moses Carter sur la radio nationale, au lendemain de leur arrestation.

L’année dernière, une rumeur avait annoncé la disparition d’un conteneur contenant l’équivalent de 102 millions de dollars. Charles Sirleaf était alors vice gouverneur de la Banque centrale du Liberia. D’après Kroll, la société américaine qui a produit le rapport à la demande des autorités libériennes, cet argent n’a pas disparu, mais a bien été enregistré dans les caisses de la banque centrale du Liberia, CBL.

Hartman N’CHO

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer