Sport
A la Une

Ligue 1: Nice surclasse le champion sortant, Lille, et envoie un message au PSG

Celui qui les avait menés à la gloire l’an dernier est devenu le bourreau cette saison. Christophe Galtier, c’est de lui qu’il s’agit. L’ancien entraineur des dogues Lillois évolue cette saison du côté de Nice. Il a, cet après-midi, corrigé avec toute son équipe, ses anciens joueurs. Victoire retentissante, 4-0 à Pierre-Mauroy, à l’occasion de la deuxième journée du championnat de France de ligue 1.

Déjà 7 buts concédés en deux journées de championnat

Publicité

Plus que le bilan comptable, encore anecdotique à ce stade de la saison, ce sont les attitudes nordistes qui ont inquiété à Pierre-Mauroy. L’entame du match a suffi à les résumer : il n’a fallu que 57 secondes à Kasper Dolberg pour ouvrir le score, au terme d’une action où les Niçois ont tiré trois fois face à une défense à la rue (0-1, 1e). Cinq minutes plus tard, Celik a perdu un ballon anodin devant sa surface, laissant Boudaoui placer une belle frappe à vingt mètres du but (0-2, 6e).

Ce retard à l’allumage a forcément fait mal aux Dogues, qui n’ont jamais su s’en remettre. Dominateurs territorialement, les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont eu le ballon en première mi-temps (70%) sans trop savoir quoi en faire face à un bloc niçois très bien organisé. Seul Yilmaz a mis Benitez en danger. Pis, les Lillois sont rentrés aux vestiaires avec un handicap de trois buts. Profitant des largesses défensives adverses, Dolberg a placé une tête sur la barre du pauvre Jardim.

Publicité 2

Contré par la main de Bejnamin André sur l’action qui suit, le Danois a obtenu un penalty transformé par Gouiri (0-3, 45e+4). Le calice jusqu’à la lie pour le LOSC ? Pas encore, puisque sur un corner, ce même Dolberg s’est retrouvé libre de tout marquage pour devancer la sortie de Jardim et aggraver le score (0-4, 64e). Et encore, la VAR a refusé un nouveau but de Gouiri (70e).

La note aurait pu être très salée. 4-0 on en reste là. Mais que d’interrogations ? Lille est-elle capable de conservée son titre avec une telle entame ? Attendons de voir le réveil ou pas des Nordistes qui n’ont jamais enchaîné deux titres de champion de France consécutifs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page