Gabon: limogeage du ministre de l’habitat. Les raisons

0

Bruno Ben Moubamba, ministre gabonais de l’habitat et l’un des symboles du dialogue et de l’ouverture initiés par le président Ali Bongo Ondimba après sa réélection contestée a été limogé, a indiqué jeudi 7 septembre, un communiqué du premier ministre.

Bruno Ben Moubamba était candidat à la présidentielle du 31 août 2016, il a fini troisième avec 0,5% des voix derrière Ali Bongo et Jean Ping. En fin septembre, dans le premier gouvernement d’Emmanuel Issoze Ngondet, il a été nommé vice-premier ministre avant d’être rétrogradé au rang de ministre d’Etat lors d’un remaniement en août.

Publicité

Cet ancien journaliste et philosophe de formation est connu pour son franc-parler. La veille de son limogeage, M. Ben Moubamba, 50 ans, avait attaqué frontalement le Premier ministre sur sa page Facebook.

« Quand on est chef d’un Gouvernement, il y a des choses qu’on n’a pas le droit de faire pour régler les comptes à des ministres qu’on n’aime pas », écrivait-il en revendiquant la responsabilité sur les affaires foncières, avant d’ajouter : « Vous voulez me faire partir et m’humilier ? N’utilisez pas des moyens déloyaux et illégaux. Je commence à en avoir assez de ces méthodes… Je ne suis pas venu au gouvernement pour vous servir de punching-ball ».

Dans un communiqué, le premier ministre a annoncé le nom du remplaçant de M. Ben Moubamba, Josué Mbadinga Mbadinga, après avoir déclaré « Le gouvernement ne saurait en aucune manière devenir un forum au sein duquel chaque individu fait valoir ses propres intérêts »

Le limogeage de M. Ben Moubamba intervient dans un contexte de regain de tension au Gabon, entre l’appel à la désobéissance civile de M. Ping et la réponse ferme des autorités. En deux jours, 19 militants d’opposition ont été placés en détention pour troubles à l’ordre public.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---