FootballSport
A la Une

Liverpool-Bournemouth: Klopp regrette sa célébration sur le but de Sadio Mané

Le technicien allemand de liverpool Jurgen Klopp a expliqué pourquoi il regrettait sa célébration du but victorieux de son équipe contre Bournemouth.

Le technicien Allemand est allé célébrer devant l’arbitre assistant, avant de le regretter à l’issue de la rencontre : “Pour être honnête, oui, c’est arrivé”, a répondu Klopp, lorsqu’il a interrogé sur ce fait, au micro de Sky Sports.

Publicité

“Est-ce que je le ferais maintenant ? Non. Mais en ce moment, je ne comprends tout simplement pas comment cela pourrait être un objectif. Il y a des situations, nous en parlons, des trucs comme ça, mais maintenant nous devons prendre une décision. Cela montre le problème du VAR qui existe toujours. Ce n’est pas un VAR, ce n’est pas un système, c’est un être humain et les règles”, s’est-il expliqué.

“C’était une faute. Le contact était suffisant pour laisser Joe lutter – c’était une faute, rien d’autre. Ils marquent un but dans la situation suivante, l’arbitre le laisse courir, c’est pourquoi nous avons VAR, donc nous pouvons jeter un œil plus tard. Il y a deux ou trois semaines, le VAR a pris des décisions vraiment difficiles en une seule journée en deux matchs. Je pense qu’avec Tottenham et [Manchester] City, je ne suis pas sûr”, a regretté l’ancien coach de Dortmund.

“Mais [j’étais] comme, ‘Wow, comment est-ce possible que quelqu’un s’assoie là et ne le voit pas?’ Alors maintenant, pour moi, la question est de savoir comment est-il possible de le regarder et de ne pas dire: «Ah, c’est une faute». Mike Dean [le quatrième officiel], je suis sûr que c’était une faute, mais ce n’est pas son travail, il ne peut plus intervenir, c’est donc VAR. Et le VAR se cache derrière l’expression » pas clair et évident”, a-t-il ajouté.

“Une faute est une faute, aucune faute n’est pas une faute, vous pouvez la laisser partir, peu importe, ce n’est pas un problème. Mais si c’est aussi clair et que vous le regardez et dites: » Allez, continuez à jouer, personne ne s’est senti à l’aise après cette. Pas l’arbitre, tout le monde savait que quelque chose s’est passé ici, ce qui ne va pas. C’est facile de faire le tri avec quelqu’un assis dans la pièce devant un écran qui dit: Ouais, allez, sale. C’est tout. Je comprends à 100% que Bournemouth le voit peut-être différemment, mais c’est une faute claire et claire. Des armes comme celle-ci, ce n’est pas possible dans cette situation”, a-t-il analysé avant de conclure : “J’ai donc célébré un peu dans leur direction. Je ne suis pas content mais c’est arrivé et je n’ai rien dit pendant que je fêtais.”

En remportant le match contre Bournemouth (2-1), les Reds de liverpool se rapprochent de leur premier titre de champion en 30 ans .

Publicité 2

Crédit photo: le MAG AFRIK

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page