Burkina FasoCôte d'IvoireSécurité
A la Une

Lutte antiterroriste : une attaque conjointe Côte d’Ivoire-Burkina Faso fait 8 morts

Les armées ivoiriennes et burkinabè ont lancé une offensive à la frontière entre les deux pays dans le cadre de la lutte contre le djihadisme. Cette offensive a été baptisée “Opération Comoé”, du nom du fleuve qui traverse la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Publicité

Bilan, huit djihadistes présumés tués, 38 suspects interpellés, une base détruite… selon le communiqué transmis à l’AFP par l’Etat major de l’armée ivoirienne. Selon l’agence de presse, la base détruite est celle d’Alidougou au pays de Roch Marc Kaboré, 24 des suspects interpellés proviennent du même lieu, contre 14 en Côte d’Ivoire.

« Base terroriste d’Alidougou [Burkina Faso] détruite. 8 terroristes tués, 24 suspects interpellés au B. F. [Burkina Faso)], 14 en C. I. [Côte d’Ivoire], mis à la disposition des services de renseignement par l’Etat major de l’armée ivoirienne (…) Plusieurs armes, munitions, clés USB, téléphones portables ont également été « saisis sur la base d’Alidougou », a-t-elle rapporté.

C’est la première opération conjointe entre les deux armées. « La zone est sous contrôle » ajoute l’armée ivoirienne, qui ” évoque la « satisfaction des deux Etats-majors » et les « excellents résultats obtenus grâce à la parfaite coordination entre les deux armées ».

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page