À la UneSantéSociété

Lutte contre la Covid-19: la BICICI remet officiellement les incinérateurs de déchets aux CHU de Cocody, Angré et Treichville

Désormais plus d’inquiétude pour les déchets médicaux dans les centres sanitaires de Cocody, Angré et Treichville. M. Jean-Laurent Bonnafé, Directeur Général de BNP PARIBAS, dans son programme d’aide d’urgence de lutte contre la maladie à coronavirus a procédé le jeudi 14 janvier dans l’enceinte du CHU de Cocody à la remise officielle d’incinérateurs électriques aux CHU de Cocody, Angré et Treichville. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Santé et de l’hygiène publique Aka Aouélé, du Directeur Générale de la BICICI, Yao Kouassi et du Maire de la commune de Cocody, Jean-Marc Yacé. 

Lutte contre la Covid-19: la BICICI remet officiellement les incinérateurs de déchets aux CHU de Cocody, Angré et Treichville

La maladie à coronavirus a pris le monde d’assaut depuis décembre 2019. Tous les pays ont mené à leur façon un combat contre ce virus mortel qui a causé de nombreuses pertes en vies humaines. De son côté, la Côte d’Ivoire à travers plusieurs messages de sensibilisations a réussi de mieux en mieux dans sa lutte.

Publicité

En vue d’aider le gouvernement ivoirien à lutter contre la Covid-19, la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie de la Côte d’Ivoire (BICICI), à travers son programme d’aide d’urgence, a remis 3 incinérateurs de déchets médicaux à hauteur de 170 millions de FCFA, respectivement aux CHU de Cocody, Angré et Treichville ce jeudi 14 janvier 2021 dans l’enceinte du CHU de Cocody. La cérémonie de remise de don s’est déroulée en présence du ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Aka Aouélé, du directeur Générale de la BICICI, Yao Kouassi et du maire de la commune de Cocody, Jean-Marc Yacé. 

Dans sa prise de parole, le directeur de la BICICI a évoqué une rumeur selon laquelle les déchets médicaux des Centres Hospitaliers étaient ramassés par des individus qui en revendaient sur le marché ivoirien. « Il nous est revenu que certains déchets médicaux de nos Centres Hospitaliers, les masques chirurgicaux notamment, jetés dans la nature, empruntaient un autre circuit pour revenir sous forme d’articles proposés à tous les coins de rue« , a-t-il déclaré, avant de saluer le leadership du maire de Cocody qui leur avait informé de cette manigance. Et je voudrais particulièrement saluer le leadership du Maire Jean-Marc YACE, qui déjà dès avril 2020, nous informait de ce phénomène à hauts risques, en sollicitant le regard de la banque sur une solution à ce phénomène. C’est ainsi qu’il nous a semblé opportun de doter chacun des CHU opérationnels de la ville d’Abidjan, d’un incinérateur de déchets médicaux.« 

Publicité 2

Le directeur de la BICICI a également remercié Monsieur le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, « Je voudrais à ce stade de mon propos, remercier Monsieur le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, qui a toujours eu pour nous une oreille attentive, en plus d’être d’un conseil précieux depuis la survenance de cette crise sanitaire. » De son côté, le responsable de la santé a remercié l’ensemble des invités et salué le geste du programme d’aide d’urgence de la banque BNP PARIBAS. Il a par ailleurs indiqué que : « la Côte d’Ivoire fait partie du Top 3 des pays qui ont su gérer la crise de la Covid-19″. Quant au maire Jean-Marc Yacé, il a été heureux de voir ce don dans sa commune, puis a ajouté que :  » l’incinérateur va améliorer la santé des différentes communes.« 

Lutte contre la Covid-19: la BICICI remet officiellement les incinérateurs de déchets aux CHU de Cocody, Angré et Treichville

Après l’ouverture de la porte de la chambre où se trouve la machine, la cérémonie prend ainsi fin dans une ambiance de convivialité entre personnel de santé et de banques. Il faut aussi rappeler que la BICICI dès les premières heures de la Covid-19 en Côte d’Ivoire a offert un don de 20 millions au gouvernement ivoirien. 

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page