AfriqueSénégal

Lutte contre le tabagisme: le Sénégal met en place de nouveaux paquets de cigarettes avec des avertissements

Pour lutter contre le tabagisme, le Sénégal a décidé de procéder par la sensibilisation. Les nouveaux paquets de cigarette désormais en circulation dans le pays, portent des messages forts d’interpellation sur les risques liés au tabagisme. L’on peut lire sur certains paquets

« Fumer cause une mort lente et douloureuse », « fumer rend impuissant et stérile ». 

Publicité

Sur d’autres paquets on aperçoit carrément la photo d’un homme visiblement malade, alité et sous assistance respiratoire. Une image qui tape vraiment sur le moral et laisse de marbre.

Une loi, datant déjà de mars 2014, impose aux fabricants de cigarettes de mentionner de telles informations sous peine de sanctions, a déclaré samedi à l’AFP le chef du bureau de la législation au ministère de la Santé, Mactar Bâ. La loi de 2014 a été suivie d’un arrêté pour son application en décembre 2016.

« Un délai avait été donné aux fabricants (pour se conformer à cette règle) et il a expiré aujourd’hui. Obligatoirement, les fabricants doivent suivre, sinon ils s’exposent à des sanctions », a ajouté M. Bâ.

Selon les résultats d’une récente enquête menée en milieu scolaire chez des jeunes âgés de 15 à 19 ans, il en ressort que 20% des garçons fument, contre 10% chez les filles, , a poursuivi M. Bâ.

Depuis la mise sur le marché des nouveaux paquets de cigarettes, « il y a des clients qui achètent, d’autres ont peur d’acheter. (Certains) disent que si je ne vends que ces paquets, ils n’en veulent pas. Quand ils voient l’image (de la personne malade et couchée), des clients s’en vont », a affirmé à l’AFP Mamadou Aliou Diallo, un vendeur ambulant de cigarettes dans le centre-ville de Dakar.

« Depuis que j’ai vu le nouveau paquet, j’ai peur. Je veux arrêter de fumer parce que je sais que la cigarette est mauvaise », a de son côté déclaré Amadou Bailo Sidibé, un fumeur.

Publicité 2


Les mises en garde sanitaires sur les paquets de cigarettes au Sénégal se faisaient jusqu’ici avec des messages en français et sans image.

« Des avertissements sanitaires sous la forme d’images, de photos en couleurs, portant sur 70% des deux surfaces de toutes les enveloppes du tabac ont un impact beaucoup plus important » dans un pays où le taux d’analphabétisme en français est élevé, a expliqué samedi à l’AFP Abdou Aziz Kassé, cancérologue et président de la Ligue sénégalaise contre le tabac (Listab) formée de plusieurs associations.

Le Sénégal avait également adopté en 2014 une loi qui interdit de fumer « dans les espaces publics » ainsi que la publicité pour le tabac. Le pays s’est doté depuis 1981 de plusieurs lois dans le cadre de la lutte contre le tabagisme.

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer