Divers

« Ma femme est devenue un robinet pour d’autres hommes », raconte un époux

Taiwo Oyedeji, concessionnaire de véhicules basé à Ibadan vient de faire une révélation qui a surpris plus d’un. Devant le tribunal coutumier de Mapo à Ibadan, il a déclaré qu’il compte dissoudre son mariage qui remonte à 17 ans avec sa femme Aminat. L’homme explique qu’il ne peut pas accepter de partager son épouse avec d’autres hommes.

Taiwo a déclaré devant le président du tribunal qu’il avait déposé une plainte parce qu’il ne pouvait plus vivre avec sa femme « qui s’était faite un robinet public où tous les hommes venaient chercher de l’eau ».

Publicité

«Quand j’ai soupçonné qu’Aminat était engagée dans des relations extra-conjugales, je lui ai fait comprendre que je savais; mais plutôt que d’arrêter, elle s’est enfoncée dans ses virées nocturnes ».

Face à ces soupçons, l’homme avait d’ailleurs décidé de mener des enquêtes afin de prendre sa femme la main dans le sac. Raison pour laquelle il a lancé une enquête digne de Sherlock Holmes. Il a fini par découvrir qu’un numéro revient plus souvent sur le téléphone de sa femme:

«Déguisé, j’ai changé de voix et j’ai parlé comme Aminat et l’homme a cru qu’il parlait à sa concubine. Dans la conversation, l’homme a dit que depuis la dernière fois que lui et ma femme se sont amusés, il était descendu à Ile-Ife et qu’il allait bientôt retourner à Ibadan afin qu’ils puissent tous deux continuer leur escapade. ».

Pour sa part, le juge Odunade a décidé de dissoudre l’union et a confié la garde des enfants aux deux parents. Il a ordonné à Taiwo de payer 10 000 Naira à titre d’allocation mensuelle pour les enfants, en plus d’être responsable de leur éducation.

Crédit photo: beninwebtv

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer