Santé

Madagascar: Première opération réussie de séparation de siamois

L’opération a eu lieu dans la capitale malgache, Antananarivo. Une équipe de chirurgiens est parvenue à séparer deux sœurs siamoises, jeudi 21 septembre. Une première dans l’un des pays les plus pauvres au monde.

Dr. Mamy Lalalatiana Andriamanarivo, ministre de la Santé et chef de service de chirurgie pédiatrique de Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) a tenu à préciser qu’il s’agit de la première opération de ce type qui s’est achevé par un succès sur l’île.

Nous avons effectué une séparation de bébés siamois, de siamoises exactement, qui étaient reliées au niveau du ventre, de la partie basse du thorax et surtout c’est le foie qui était uni, une partie des côtes également étaient complètement collées,

a expliqué le ministre. L’opération menée sur les deux fillettes, Mitia et Fitia, âgées de 5 mois, s’est déroulée sans incident, selon le directeur technique adjoint de l’hôpital.

Publicité

Dr. Mamy Lalalatiana Andriamanarivo s’est réjouie de ce succès, mais surtout, des économies réalisées grâce à une intervention sur place. Une telle opération étant facturée à 100.000 euros à l‘étranger.

Une équipe médicale de Madagascar était parvenue à séparer avec succès deux frères siamois malgaches en 2009 mais, faute d‘équipements performants sur l’île de Madagascar, l’intervention avait été réalisée dans un hôpital en France.

L’île de Madagascar est l’un des pays les plus pauvres de la planète. Plus de 90% de ses 25 millions d’habitants vivent avec moins de deux dollars par jour. Près d’un enfant de moins de 5 ans sur deux y souffre d’un retard de croissance.

Disons que cette opération représente une avancée pour l’île.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page