Afrique

Malawi: Les albinos réclament justice

Ils réclament le droit de vivre comme tout les êtres humains. Au Malawi, on assiste à des meurtres très fréquents d’albinos pour des rituels. Unis comme un seul homme, ces derniers réclament justice.

Avec à leur tête Ronex Bongo, les albinos au Malawi dénoncent les discriminations auxquelles ils font face. ” Au début , on pensait que le phénomène ne touchait que les villages, mais maintenant, il touche même les villes, certains d’entre nous vivent avec la peur au ventre, c’est mon cas, je ne peux pas sortir après 18 heures, si je fais cela ma famille s’inquiétera “, déclare M. Bongo.

Publicité

Des croyances prétendent que les partis du corps des albinos seraient source de richesse. Ainsi les albinos au Malawi sont victimes de crimes rituels. D’autres vont jusqu’à dire qu’avoir des rapports sexuels avec un albinos serait un remède contre le VIH.

L’association en charge des personnes albinos au Malawi condamne le manque d’impunité de ce crime. “ Il serait bien que si les personnes reconnues coupables d’avoir tué des personnes atteintes d’albinisme soient également tuées. Je pense que ce genre de punition dissuaderait sûrement les meurtriers “ propose l’un d’eux.

Cependant, réintroduire la peine de mort au Malawi qui a été suspendue il y a près de 20 ans fait débat.

Des groupes de défense des droits de l’homme proposent au gouvernement d’instaurer une commission d’enquête charger de poursuivre les auteurs de ces crimes.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer