À la UneMaliSanté
A la Une

Mali/ Face au regain de Covid-19, le Président instaure un couvre-feu et ferme les écoles et lieux de plaisir

La Covid-19 est en train de prendre une allure endémique au Mali. Face à cette situation le président de la Transition s’est adressé aux Maliens en leur demandant d’accepter les mesures qui seront prises pour contrer l’avancée du virus. De deux cas en mars 2020, le Mali a atteint les 5000 cas en décembre. Ce qui fait craindre le pire selon le président Bah N’daw.

Le gouvernement, sous mes instructions, a dès aujourd’hui, obligation de donner corps à ce projet de mobilisation nationale contre la COVID 19, de lui donner les moyens, de l’accompagner, de le suivre“, a fait savoir le Président de la Transition, à ses compatriotes.

Il a donc appelé les “Imams, prêtres, pasteurs, chefs de quartiers, chefs de famille, société civile, syndicats, partis politiques, jeunes, femmes, influenceurs“, à s’impliquer dans la lutte contre la Covid-19 par “la communication, la sensibilisation et la pédagogie“.

Car notre ambition, a rappelé le Président, doit être de casser la chaîne de contamination en cinq semaines, à compter de ce jour 1er décembre 2020.

Nous n’avons pas d’autre choix que de nous remobiliser pour la stricte observance des mesures-barrières qui constituent ici comme ailleurs un bouclier efficace et accessible contre la pandémie”, a ajouté Bah Ndaw qui a redit que ces mesures seront strictement contrôlées.

Aussi, en plus de l’horaire de l’ouverture et de fermeture des marchés qui passe de 8h à 14h, le président Bah dit avoir approuvé les mesures ci-après: “Premièrement, les établissements d’enseignement primaire, secondaire, et supérieur, publics ou privés, seront fermés pour un délai de 28 jours. Deuxièmement, les lieux de plaisir, de sport, les bars et restaurants seront fermés pour cette durée, c’est à dire 28 jours”.

Troisièmement, pour la même durée un couvre-feu sera institué de 21h à 5h du matin. Les dérogations seront délivrées à ceux qui sont éligibles. Les leçons du premier couvre-feu seront tirées. Personne ne sera lésé mais les consignes seront strictement appliquées par les forces de l’ordre.

Quatrièmement, les autorités aéroportuaires et frontalières ont reçu l’ordre formel de renforcer le contrôle des documents de voyage dont le certificat de test COVID valide et dûment établi“, a indiqué le président malien concernant les mesures contre la propagation du virus.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page