Afrique

Mauritanie: après son investiture, le nouveau Président Ghazouani nomme un premier ministre

Mohamed Ould Ghazouani a été investi le jeudi 1er août en tant que nouveau président de la Mauritanie, en présence de plusieurs présidents africains dont Macky Sall, Idriss Déby, Sassou-Nguesso et Alassane Ouattara.

Le conseil constitutionnel a validé le lundi 1er juillet 2019 l’élection de Monsieur Ghazouani avec 52% des voix lors du 1er tour de la présidentielle. Il succède ainsi à Mohamed Ould Abdel Aziz au pouvoir depuis 11 ans.

Publicité

Mohamed Ould Ghazouani a rejoint l’armée mauritanienne à la fin des années 1970. Il a poursuivi sa formation d’officier au Maroc. Il a obtenu un baccalauréat, une maîtrise en administration et en sciences militaires, plusieurs qualifications et formations militaires.

Âgé de 63 ans, le nouveau président a été chef d’Etat-major pendant 10 ans. Proche de l’ancien chef d’Etat mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani a été l’artisan de sa stratégie de défense.

La Mauritanie a un nouveau premier ministre

Il s’agit de Ismaïl Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya, un responsable de l’Union pour la République (UPR, parti présidentiel).

Il succède à Mohamed Salem Ould Bechir qui a présenté la démission de son gouvernement quelques heures auparavant.

Mauritanie: après son investiture, le nouveau Président Ghazouani nomme un premier ministre

“Le président de la République m’a chargé de former un gouvernement de hautes compétences eu égard à l’importance des défis à relever”, a dit le nouveau chef du gouvernement, dans sa première déclaration à la presse, sans préciser quand la nouvelle équipe sera formée.

Sandra Kohet

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer