Justice

MHD : après sa liberté sous contrôle judiciaire, l’artiste reçoit une autre bonne nouvelle

La star de l’afro-trap, MHD mis en liberté sous contrôle judiciaire a été libéré par la Cour d’appel de Paris, apprend-on ce jeudi 23 juillet 2020.

Le rappeur MHD, mis en examen pour “homicide volontaire” et tenu en détention provisoire pendant un an et demi avant sa libération sous contrôle judiciaire le 16 juillet, a été laissé libre par la cour d’appel, a apprend-on ce jour.

Publicité

“Pour éteindre toute fausse information, je confirme que la cour d’appel a enfin accepté ma mise en liberté. Je ne m’exprimerai pas sur le dossier et continuerai à me battre pour démontrer mon innocence”, a tweeté le chanteur pour la première fois, depuis janvier 2019.

“Le contrôle judiciaire est confirmé par la chambre de l’instruction. Les investigations vont se poursuivre”, a confirmé jeudi, son avocat Me Elise Arfi.

Cette décision de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris, qui examinait jeudi un appel du parquet de Paris contre l’ordonnance de libération sous contrôle judiciaire de MHD a été prise le 7 juillet par un juge des libertés et de la détention.

Suite à cette ordonnance, l’artiste avait été libéré le 16 juillet, à l’expiration de son mandat de dépôt. Si la chambre de l’instruction invalidait cette ordonnance, MHD risquait de retourner en détention.

L’inventeur de l’afro-trap avait été interpellé par la police et placé en garde à vue en janvier 2019 dans le cadre d’une enquête tentant de faire la lumière sur le meurtre en réunion d’un jeune homme, Loïc K.

Articles similaires

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page