SportUncategorized
A la Une

Milan AC: voici les raisons de la prolongation de Zlatan Ibrahimovic

Il n’abandonne jamais. Même à 40 ans Zlatan Ibrahimovic continue d’écrire sa légende. L’international Suédois a signé un nouveau bail avec le club lombard devenant définitivement le plus vieux joueur en activité de Série A.

 Après avoir remporté le scudetto avec l’AC Milan, soit le 34e titre de sa carrière, Zlatan Ibrahimovic n’a pas tardé à se remettre au travail, lui qui a été opéré le 25 mai dernier pour résoudre « définitivement l’instabilité de l’articulation grâce à la reconstruction du ligament croisé antérieur, avec renforcement latéral et réparation du ménisque« .

L’attaquant suédois qui ne disputera pas la Coupe du Monde cet été avec son pays continue tout de même de pratiquer le football avec son club le Milan Ac.

Il vient contre tout attente de prolonger avec le club lombard pour une nouvelle saison : Ces six derniers mois, j’ai joué sans ligament croisé antérieur, avait-il résumé. J’ai subi plus de 20 injections en six mois. On a dû m’assécher le genou une fois par semaine pendant six mois. J’ai pris des antidouleurs tous les jours pendant six mois. Je n’ai presque pas dormi pendant six mois à cause de la douleur. Je n’ai jamais autant souffert, sur et en dehors du terrain. »

lire aussi: Cannavaro fait une grosse confidence sur les joueurs qui l’ont marqué

Que ce soit Paolo Maldini (directeur technique), Frederic Massara (directeur sportif) ou encore Stefano Pioli (entraîneur), tous étaient partants pour cette prolongation.

Le discours était en substance le suivant : « Si tu décides de prolonger, nous t’attendrons. Et si tu décides de t’arrêter, nous reparlerons de la suite« .


Rassuré par les examens médicaux qui ont suivi son opération, Ibrahimovic n’a donc pas tergiversé longtemps, s’estimant toujours au niveau et persuadé de pouvoir revenir donner un coup de main à son club, qu’il a ramené sur le toit de l’Italie après l’avoir récupéré au plus bas en janvier 2020.

« Il a prolongé car il veut tout simplement encore gagner, nous explique Antonio Vitiello, journaliste du Corriere dello Sport. C’est peut-être une folie, mais il a encore la motivation et cette petite flamme qui le pousse à continuer. Zlatan ne veut pas s’arrêter de jouer. Je pense également qu’il a un peu peur de s’arrêter, donc tant qu’il peut repousser cette décision, il le fera. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!