À la UneAfriqueCôte d'IvoireSociété
A la Une

Côte d’Ivoire: Le ministre des transports fait le bilan après 2 mois de réforme du permis de conduire

Le lundi 26 juillet, les gendarmes inspecteurs ont reçu la visite du Ministre des Transports Amadou Koné, une visite pour faire l’état des lieux après deux mois d’exercice des gendarmes sur la question de l’assainissement de l’environnement du permis de conduire.

« J’ai noté qu’aujourd’hui, nous avons un rythme beaucoup plus important. Ce sont 1 500 candidats qui sont reçus par semaine en ce qui concerne les examens théoriques et 750 pour ce qui est des candidats aux examens pratiques sur Abidjan », a relevé le Ministre Amadou Koné.

Publicité

Lire aussi: https://www.afrikmag.com/cote-divoire-accident-de-la-circulation-la-repression-demarre-le-1er-septembre-prochain/

Le premier responsable du transport en Côte d’Ivoire, s’est dit très satisfait du travail remarquable abattu par les gendarmes inspecteurs. Il a saisi cette occasion pour remercier le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Ouattara Téné Ibrahima et le Commandant supérieur de la Gendarmerie, le général Alexandre Apalo Touré pour leur disponibilité à accompagner la sécurité routière.

Cette réforme du permis de conduire initiée par le gouvernement, aux dires du ministre Amadou Koné, s’inscrit dans une stratégie globale de sécurité routière qui vise à réduire de 50% les accidents de la route.

« Nous avons désormais une stratégie quinquennale 2021-2025 de sécurité routière avec pour objectif de réduire le nombre d’accidents et de victimes sur les dix prochaines années », a-t-il fait savoir.

M. Amadou Koné a surtout insisté sur l’obligation d’immatriculation des véhicules. « L’immatriculation de tous les véhicules à moteur est une obligation. Le défaut de plaque d’immatriculation lisible est une des infractions les plus lourdes », a interpellé le Ministre Amadou Koné. Puis d’annoncer un renforcement du contrôle dès le mois de septembre sur la route en vue de sanctionner tous les réfractaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page