Cameroun

La Miss Cameroun destituée…Les raisons!

La nouvelle est tombée il y a quelques heures comme un coup de tonnerre. La Miss Cameroun 2016 a été destituée par le comité d’organisation de Miss Cameroun (COMICA). Selon plusieurs sources locales, Julie Cheugueu Nguimfack a vu sa couronne de Miss lui être retirée après une procédure très controversée.

La jeune Julie a été remplacée non pas par la 1ere, ni par la 2eme ou 3eme dauphine, qui ont toutes décliné, mais par la 4eme. Désormais, c’est Minkata Akomo Michèle qui est devenue la Miss Cameroun 2016 à la place de Julie Cheugueu Nguimfack.

Publicité

A la question de savoir quelles sont les motivations de cette destitution? Plusieurs sources expliquent qu’il était reproché à Julie Cheugueu Nguimfack de ne pas prendre en compte les codes de conduite qui sont imposées à la Miss Cameroun, notamment ses attitudes d’insubordination et le boycotte à plusieurs reprises la charte qu’elle a elle-même signée.

Réunie jeudi 26 janvier 2017, dans un complexe hôtelier de Yaoundé à l’occasion du lancement officiel de l’édition 2017, l’assistance a été surprise d’apprendre la destitution de Julie Cheugueu. D’après Ingrid Amougou, la présidente du Comica, la première dauphine ayant démissionné, la deuxième et la troisième dauphine s’étant montré indisponible, c’est à la quatrième dauphine qu’il est revenu l’écharpe de Miss. « Je suis très heureuse de pouvoir prendre la relève », a affirmé l’ancienne Miss Sud-Ouest. C’est la première fois dans l’histoire de cette compétition qu’une Miss est remplacée à mi-parcours. « On s’est comporté en parent ça n’a pas marché. On a utilisé la chicotte rien n’a marché. On ne doit pas cesser de travailler.

Publicité 2


Mais pour certains observateurs, il n’en est rien du tout. La jeune Julie n’a pas violé les codes de conduite de la charte. Le véritable problème c’est que le comica est devenu un haut lieu de trafic, où se déroulent tout genre de scandales, notamment ceux liés au proxénétisme, et à l’affairisme. L’on se souvient que les tensions qui règnent depuis l’élection de julie Nguimfack Miss Cameroun 2016 et le Comica ont empêché à la “plus belle femme du Cameroun”, de se rendre aux États-Unis afin de participer au concours Miss Monde.

”La non-participation de Julie à l’élection Miss monde est due au refus de l’ambassade de lui donner le visa malgré toutes nos démarches. Il est hors de question que l’on rate d’autres compétitions. C’est pour cette raison que nous avons décidé d’avoir une nouvelle Miss”, explique la présidente.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer