À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Mission des Observateurs pro-Ouattara/ Le Royaume-Uni dément : »aucun ancien membre du gouvernement Britannique n’a participé à cette mission »

Le Royaume-Uni ne veut pas être mêlé d’une quelconque manière au déroulement de la présidentielle controversée en Côte d’Ivoire. Il a tenu à faire savoir que M. Emil Kirjas, membre de la Mission d’Observateurs libéraux et démocrates, n’agit aucunement avec son mandat.

Publicité

Nous le disions plutôt dans un article, le rapport de la Mission Internationale d’Observation de Libéraux et Démocrates suscite des questions. Sur la pertinence même de leur observation, vu leur proximité avec le candidat Ouattara.

En parlant de proximité, le cas de M. Emil Kirjas relance encore le débat. Présenté comme un ancien membre du gouvernement britannique par la Mission, cet homme, aperçu en campagne avec Ouattara en Côte d’Ivoire, a été démasqué. Selon, une note de l’Ambassade de Grande-Bretagne à Abidjan, il est plutôt… un macédonien.

« Pour éviter toute confusion qui pourrait survenir suite à la déclaration de la Mission Internationale Électorale des Libéraux et Démocrates sur le déroulement du scrutin du 31 Octobre 2020, l’Ambassade du Royaume-Uni de Grande Bretagne en Côte d’Ivoire tient à clarifier qu’aucun ancien membre du gouvernement Britannique n’a participé à cette mission », indique le communiqué rectificatif de la Grande-Bretagne.

Mission des Observateurs pro-Ouattara/ Le Royaume-Uni dément :"aucun ancien membre du gouvernement Britannique n’a participé à cette mission"

Mieux, le communiqué se veut précis sur la nationalité de l’observateur présenté comme un ancien membre du gouvernement britannique. « Mr Emil KRIJAS est un ancien membre du gouvernement de la Macédoine. En conséquence, il ne saurait parler au nom du Royaume-Uni.« , achève le communiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page