À la UneAfriqueGhana
A la Une

Mon travail n’est pas d’emprisonner des fonctionnaires corrompus – Akufo-Addo à ses critiques

Les organisations anti- corruption , dont Imani Ghana, ont exprimé leur inquiétude face aux niveaux élevés de corruption sous le mandat du président d’Akufo-Addo.

S’exprimant lors d’une conférence nationale de haut niveau, il a noté que c’était le travail des juges. Le président Akufo-Addo fait remarquer que son travail n’inclut pas le limogeage ou la condamnation de personnes accusées d’activités liées à la corruption au sein de son gouvernement.

S’exprimant lors d’une conférence nationale de haut niveau vendredi, il a noté que c’était le travail des juges.

« Ce n’est pas mon travail de licencier quiconque est accusé d’actes répréhensibles ou de se livrer à une quelconque forme de corruption. C’est le travail des tribunaux », a-t-il déclaré.

Le président Akufo-Addo a toutefois confirmé que son travail consistait à « traiter les allégations de corruption en renvoyant l’affaire aux organes d’enquête compétents pour qu’ils prennent les mesures appropriées, y compris la suspension nécessaire de l’officier concerné, jusqu’à la fin de l’enquête ».

Le Sommet a eu lieu vendredi et avait pour objectif de commémorer la Journée internationale de lutte contre la corruption (IACD) et la Journée internationale des droits de l’homme. Le thème retenu était: « Votre droit, votre rôle : dites non à la corruption.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page