DiversSociété

«La monogamie est de l’hypocrisie, les hommes doivent épouser plus d’une femme »- un pasteur ghanéen

Le fondateur et dirigeant de l’église Panel Mighty Chapel située au Ghana, l’Apôtre Richard Ankomah alias Tiger 88 a décrit la pratique de la monogamie comme une « hypocrisie« .

Affirmant que la monogamie n’est pas biblique, l’apôtre Ankomah a dit aux églises de permettre aux membres masculins financièrement stables d’épouser plus d’une femme. Il a affirmé que la monogamie est l’une des choses qui envoient la plupart des gens en enfer car elle encourage la plupart des hommes mariés à avoir des relations extraconjugales en raison du fait qu’ils ne sont pas autorisés à être polygames.  

L’homme de Dieu ghanéen a également déclaré qu’avoir une liaison extra-conjugale en secret pose plus de danger. Selon l’Apôtre Ankomah, un grand nombre de femmes sont frustrées à cause de leur statut de célibataire, car elles sont plus nombreuses que les hommes en termes de population.

LIRE AUSSI: Un homme épouse 9 femmes à la fois pour protester contre la monogamie

Il a dit dans une récente interview avec Nana Peprah: «Mon frère, soyons très francs avec nous-mêmes que la plupart de ces femmes qui prient pour des maris n’obtiennent pas de réponse, et le fait est que les hommes sont limités. Mes compagnons de Dieu savent que ces choses que je dis sont très vraies, mais ils prétendent que tout va bien. Pourquoi nous attachons-nous à des citations bibliques et omettons-nous de faire le nécessaire? Laissez-moi vous dire que le conseil de Paul qu’il a donné aux Corinthiens n’était qu’une simple opinion. C’est un être humain comme nous.  Il ne s’est même jamais marié. »

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page