Monde

Un célèbre acteur afro-américain interdit d’entrer en Russie

L’acteur est accusé d’inciter la russophobie.

La Russie a dévoilé lundi une liste de près de 1 000 Américains interdits de manière permanente d’entrer dans le pays, dont le président Biden et la vice-présidente Kamala Harris – et même la star de Hollywood Morgan Freeman.

Un célèbre acteur afro-américain interdit d’entrer en Russie

La Russie considère l’oscarisé comme un ennemi de l’État en raison de sa participation à une vidéo datant de septembre 2017 dans laquelle il parle de l’ingérence du Kremlin dans l’élection présidentielle américaine de 2016, rapporte Deadline.

Selon The Washington Post, la Russie allègue dans son communiqué que l’acteur, alors âgé de 84 ans, « a enregistré un message vidéo accusant la Russie de conspirer contre les États-Unis et appelant à lutter contre le pays. »

Dans la vidéo de 2017, Freeman narrait un message d’intérêt public pour le Comité d’enquête sur la Russie, une assemblée créée pour sensibiliser à l’ingérence de Moscou dans l’élection présidentielle américaine, rapporte The Independent.

« Nous avons été attaqués. Nous sommes en guerre. Imaginez le scénario de ce film : un ancien espion du KGB, furieux de l’effondrement de sa patrie, prépare sa vengeance. Profitant du chaos, il gravit les échelons de la Russie postsoviétique et devient président », déclare Freeman dans l’enregistrement.

« Il instaure un régime autoritaire, puis jette son dévolu sur son ennemi juré : les États-Unis », poursuit Freeman.

Un célèbre acteur afro-américain interdit d’entrer en Russie
Vladimir Poutine et Morgan Freeman arrêtés côte à côte au sommet du G20 en 2016

À la suite de cette vidéo, Freeman et d’autres personnes ont été accusées de propager la « russophobie. »

Le ministère russe des Affaires étrangères a rendu publique la liste des Américains bannis après que le pays a été pénalisé pour avoir envahi l’Ukraine, et il a également publié une déclaration.


« Dans le cadre de la réponse aux sanctions anti-russes constamment imposées par les États-Unis et en relation avec les demandes concernant la composition personnelle de notre ‘liste d’arrêt’ nationale, le ministère russe des Affaires étrangères publie une liste de citoyens américains qui sont interdits de manière permanente d’entrer dans la Fédération de Russie », peut-on lire dans le communiqué.

« Nous soulignons que les actions hostiles menées par Washington, qui ont un effet boomerang contre les États-Unis eux-mêmes, continueront de recevoir une réplique appropriée. Les contre-sanctions russes sont forcées et visent à contraindre le régime américain au pouvoir, qui tente d’imposer un ‘ordre mondial fondé sur des règles’ néocoloniales au reste du monde, à changer de comportement, en reconnaissant les nouvelles réalités géopolitiques », poursuit le communiqué.

« La Russie ne cherche pas la confrontation et est ouverte à un dialogue honnête et mutuellement respectueux, séparant le peuple américain, qui est toujours respecté par nous, des autorités américaines, qui incitent à la russophobie, et de ceux qui les servent. Ce sont ces personnes qui figurent sur la liste noire russe », conclut le communiqué.

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page