Monde

Nazareth ne fêtera pas Noël à cause de Donald Trump. Explication

Nazareth, communément appelée la ville de Jésus est à majorité musulmane. Le maire n’a pas apprécié la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Il a donc décidé que Noël ne se fêtera pas dans sa ville.

La décision du président américain a poussé le maire de Nazareth, ville de l’ouest d’Israël, à annuler la célébration de Noël. Il blâme le président américain Donald Trump. Ali Salam, de religion musulmane, est le maire de la ville dans laquelle Jésus a grandi, selon la Bible. Ce dernier a annoncé sa décision le jeudi 14 décembre dernier lors d’un conseil municipal, a rapporté Times of Israël.

De Tel Aviv à Jérusalem

Pour M. Salam, c’est le moyen de se tenir contre la décision du président des Etats-Unis. Ce dernier a pris la décision en début décembre, de déménager l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Donald Trump reconnut la ville sainte comme capitale de l’Etat hébreu. Cette ville est l’une des plus importantes dans le Christianisme. En effet, la Bible explique que c’est dans cette ville qu’un ange a rendu visite à Marie la mère de Jésus pour lui annoncer la venue du sauveur alors que celle-ci était vierge.

Publicité

 

Une décision impactant l’économie

Nazareth est aussi une ville importante dans le sens où c’est là que ce sauveur a grandi. Elle compte une population musulmane et chrétienne de 76 000 habitants. « Notre identité et nos croyances ne sont pas négociables », a expliqué Ali Salam. « Cette décision a enlevé tout sentiment de joie de ces festivités, et c’est pour cela que nous annulons les célébrations », a-t-il dit.

La décision du maire pourrait impacter négativement l’économie de Nazareth. En effet, chaque année de nombreux touristes se rendent au marché de Noël pour commercer et célébrer la fête.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer