À la UneAfriqueNigerPolitique

Niger/ Manifestation prévue contre la présence de l’armée française le 17 août

Des mouvements de la société civile au Niger veulent le départ de l’armée française. Ils projettent de se faire entendre dans quelques jours.

Une quinzaine d’organisations de la société civile nigérienne ont lancé, le mercredi dernier, un mouvement dénommé « M62. Ce mouvement qui se veut une « Union sacrée pour la sauvegarde de la souveraineté et de la dignité du peuple », demande le départ de l’armée française du Niger. Il va manifester contre la présence militaire française au Niger, le 17 août 2022.

Le M62 appelle à « une journée de protestation à travers l’organisation d’une marche pacifique suivie de meeting le mercredi 17 août 2022 à partir de 9h sur l’ensemble du territoire national notamment dans tous les chefs-lieux de communes, de départements et de régions », annonce le mouvement dans un communiqué.

« Considérant les multiples assassinats de nos populations civiles par la force Barkhane chassée du Mali et illégalement présente sur notre territoire qu’elle estime conquis pour matérialiser son dessein funèbre de déstabilisation du Sahel, réitérons notre opposition à la présence militaire française dans notre pays et exigeons son départ immédiat », dénonce le mouvement M62.

Le M62 dit vouloir engager « toutes les citoyennes et tous les citoyens à se constituer en comité citoyen pour la dignité dans les quartiers, les villages et les communes, en organisant des initiatives de sensibilisation », avant la manifestation du 17 août. Aussi a-t-il lancé un appel « à tous les syndicats, les organisations de la société civile, les universitaires, les hommes des médias, les transporteurs, les agriculteurs, les éleveurs et les leaders religieux » à se joindre à son appel à manifester contre la présence de l’armée française au Niger.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page