Divers

Nigeria: Une famille nourrit son chien avec un nouveau né

Le Commandement de la police de l’État de Kastina au Nigeria tient une famille de cinq personnes en garde à vue pour avoir prétendument donné comme nourriture un bébé d’un jour de sexe masculin à un chien. L’acte s’est produit dans le village de Saika dans la zone du gouvernement local de Batsari.

Les suspects comprennent Wosila Halilu âgée de 15 ans , ses trois demi-frères et sa mère.
Selon Punch, Wosila qui est la mère de l’enfant, est tombée enceinte après avoir été violée par un agriculteur de 27 ans, Musa Garba. Cette dernière explique que l’agriculteur l’a attirée dans sa ferme où il a commis l’acte.

Publicité

Des sources policières indiquent que les parents de la femme, considéraient la grossesse et l’accouchement de l’enfant comme une honte, car elle n’a pas été mariée légalement.

Ils ont donc tenu une réunion privée, où il a été conclu que la mère de Wosila et ses frères ont décidé que le nouveau-né soit donné en nourriture à un chien.

Le chef du village de Saika, connu sous le nom Dakacin Seika, ayant reçu l’écho de cette décision a rapporté l’information à la police. Ce qui a conduit à l’arrestation de la famille. Quant à l’agriculteur Garba, il est en garde à vue pour viol présumé.

Les présumés coupables ont été traduits devant un tribunal de première instance à Kastina pour trois chefs d’accusation dont homicide volontaire, association de malfaiteurs et de viol. L’accusation a déclaré que les infractions étaient contenues dans les articles 235, 387 et 85 du code pénal.

Le Magistrat Nura Ladan a ordonné une enquête plus approfondie sur l’acte. Il a ordonné que les suspects soient placés en garde à vue jusqu’à une nouvelle audience le 8 Août, 2016.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer