Showbiz

Une Nigériane accuse Yvonne Nelson de lui avoir volé son mari

Quelques jours après que l’identité du père de la fille de l’actrice ghanéenne Yvonne Nelson ait été révélée…Lire ici: https://www.afrikmag.com/yvonne-nelson-pere-bebe-enfin-connu/ une Nigériane qui prétend être mariée au père du bébé accuse Yvonne Nelson de lui avoir chipé son mari, avec qui elle a aussi des enfants.

La femme en question qui s’appelle Keela Harrison discutait avec une amie au sujet d’Yvonne Nelson et du père de son nouveau-née et leurs chats ont été divulgués sur un blog populaire nigérian, IB9JA

Publicité

Il faut également rappeler que Yvonne Nelson a laissé entendre dans une interview avec le magazine WOW, que son nouvel homme avait déjà des enfants, mais ce qu’elle n’a pas dit au public était le fait que c’était un homme marié.

Keela a également révélé que, bien qu’elle soit toujours mariée au père de la progéniture d’Yvonne Nelson, ils sont en phase de divorce après leur mariage en 2015.

Dans la conversation, la dame a révélé qu’Yvonne Nelson l’a connue quand elle avait voulu acheter des produits de thé minceur, il y a quelque temps et elles ont ainsi fait connaissance, puis elle l’a présentée à son mari – Eh bien, vous pouvez comprendre le reste de l’histoire à partir de là.

Dans la conversation, la femme a décrit son mari comme un mec fauché, un ex-condamné et un homme qui a une dette profonde.

Dans la conversation, elle se moquait également d’Yvonne Nelson pour avoir désespérément eu besoin d’un bébé après avoir dépassée la trentaine et toujours sans mari.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer