Côte d’Ivoire: Une nounou empoisonne les enfants de sa patronne et donne ses raisons!

0

Une famille libanaise vivant en Côte d’Ivoire depuis plusieurs années maintenant, est actuellement inconsolable, pour cause, le décès de leur enfant.

La famille Méroué avait élu domicile dans un quartier résidentiel d’Abidjan appelé Biétry. Etant donné que monsieur et madame sont tout le temps partis, ils ont décidé de prendre une femme pour la garde de leurs enfants âgés respectivement de 3 et 4 ans.

Publicité

Le couple a donc engagé une nounou pour s’occuper des enfants pendant leur absence.

Les enfants Ali et Aline âgés respectivement de 4 et 3 ans ont été empoisonnés par cette dernière, selon les proches de la famille des victimes.

Malheureusement le plus âgé n’a pas survécu et a rendu l’âme après avoir sombré dans un coma. Mais qu’est ce qui a motivé un tel acte ?

La bonne dame passée aux aveux aurait agi ainsi pour sauver sa maman malade et prendre la place de maîtresse de maison.

La jeune fille a empoisonné la nourriture des petits. Après leur avoir fait prendre ce repas, elle leur a administré des comprimé d’UTROGESTAN, un médicament utilisé par la maman des enfants qui porte une grossesse de deux mois, afin de les endormir et de quitter en catimini la maison.

Après sa forfaiture, elle profite des fêtes de fin d’année pour demander un congé auprès de ses employés qui lui opposent un non catégorique.

Ils lui proposent plutôt de partir après les fêtes. Voyant que son plan ne se déroule pas comme prévu, et prise de panique, la nounou passe aux aveux et confesse à ses patrons qu’elle a voulu attenter à la vie de leurs deux enfants pour deux raisons.

D’abord, sur instruction d’un marabout pour remplacer la maîtresse de maison, ensuite pour sauver sa mère malade dont la guérison passe par le sacrifice de deux enfants de couleur blanche.

Emeraude ASSAH

Publicité


Crédit photo : Europe 1

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X