Ouganda
A la Une

Ouganda : 1 833 filles âgées de 10 à 19 ans engrossées en 90 jours dans un district

Le district de Tororo en Ouganda a signalé une augmentation soudaine des grossesses chez les adolescentes sur une période de trois mois, menaçant ainsi de couper court à la poursuite de l’éducation chez les filles en âge d’aller à l’école, rapporte Daily Monitor UG.

L’information est contenue dans les données présentées par le biostatisticien du district, M. Ali Mugerwa, au cours d’un dialogue avec les parties prenantes du district organisé le 4 juin par l’Association nationale des organisations féminines d’Ouganda.

Publicité

Selon les données, 1 833 filles âgées de 10 à 19 ans ont été déclarées enceintes dans une période de 90 jours.

« Les cas de grossesses d’adolescentes mis en évidence sont bien inférieurs au nombre réel, car il s’agit uniquement de celles qui ont réussi à se rendre dans les hôpitaux, alors qu’un grand nombre d’entre elles ont peur de s’y rendre, pensant qu’on se moquera d’elles ». a déclaré Ali Mugerwa.

« Toutes les personnes qui ont engrossé ces enfants innocents doivent être traduites en justice, mais cela devient un défi car certains parents sont de connivence avec les suspects », a-t-il ajouté.

Il a blâmé les parents et le système judiciaire inefficace pour la crise actuelle, ajoutant que si les parents jouaient bien leur rôle, cela ne serait pas arrivé.

Mme Pauline Nabwire, responsable du programme au sein de l’Association nationale des organisations féminines d’Ouganda, attribue cette recrudescence à une mauvaise éducation parentale, à la pauvreté, à la pression des pairs et aux valeurs renforcées par la tradition.

« La plupart des personnes ici sont pauvres et la majorité d’entre elles ne sont pas en mesure de prendre un repas par jour, ce qui fait que les parents finissent par forcer leurs filles à se marier pour qu’ils reçoivent une dot », a-t-elle expliqué.

Publicité 2

Lire aussi: Tanzanie : Voici la punition adoptée par le président pour les hommes qui engrossent les élèves

Crédit photo : lindaikejisblog

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page