Divers

Ouganda: il étrangle son fils de 8 ans à mort pour deux morceaux de viande

La police du district de Manafwa, en Ouganda, a arrêté un homme âgé de 43 ans qui aurait tué son fils biologique après avoir découvert qu’il avait soutiré deux morceaux de viande gardés pour lui par sa femme.

Le présumé coupable, qui réside dans le village de Buwamwibi, aurait étranglé son fils mercredi soir après avoir découvert qu’il avait soutiré à son insu sa viande. Le défunt était un élève âgé de huit ans et qui allait à l’école primaire Maefe.

5

Le chef de la police du district, M. Denis Kamugisha, a confirmé l’incident et l’arrestation.

«Le suspect a tué son fils après avoir découvert qu’il avait mangé sa viande gardée pour lui par sa femme, qui était absente lorsque le fait s’est produit. Nous avons été alertés et l’avons arrêté », a-t-il déclaré.

M. Kamugisha a déclaré que le suspect, actuellement détenu au poste de police central de Manafwa, est accusé de meurtre après l’enquête.

Cependant, il a mis en garde les parents contre la torture de leurs enfants et toute autre forme de violence au sein de leur famille, affirmant que c’était un crime.

M. Ahamada Washaki, le commissaire de district, qui s’est rendu sur les lieux, a déclaré que le suspect pourrait avoir commis le crime sous l’influence de l’alcool.

« Le suspect était ivre au moment où il a commis l’infraction », a-t-il déclaré.

Mme Everline Sellah, l’un des voisins, a raconté au Daily Monitor que lors de la nuit fatidique, le suspect était rentré chez lui après une longue beuverie avant de demander sa viande. Il s’est fâché après que son fils a avoué l’avoir mangé.


1

«J’ai entendu quand son fils lui a dit qu’il l’avait mangé et je savais que cela ne lui plairait pas, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il le tue à cause de sa viande», a-t-elle déclaré.

Mme Sellah a expliqué qu’après quelques minutes, ils avaient entendu le suspect sonner l’alarme qu’il avait tué son propre fils.

«Nous pensions qu’il plaisantait, mais quand nous nous sommes précipités là-bas, nous avons trouvé l’enfant mort. Il l’avait étranglé à mort », a-t-il déclaré.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page