Afrique

Kénya : Une parlementaire appelle les femmes à une grève du s3xe…La raison!

« Ah  les femmes ! », écrivait Isaïe Biton Coulibaly. Les femmes ont plusieurs méthodes pour contraindre les hommes à faire des choses malgré eux.  C’est actuellement le cas des femmes du Kénya.

Alors que le pays se prépare à aller aux urnes dans le cadre des élections législatives, le constat  est que les hommes ne s’inscrivent pas en nombre sur la liste électorale. Que faire pour les amener à s’inscrire ? La solution est toute simple et le secret est détenu par une élue kényane.

Publicité

Répondant au nom de Mishi Mbokoa, cette représentante du peuple  a appelé les femmes de son pays à mettre en pratique une seule chose : priver les hommes de s*xe. Selon elle, si les Kényanes privent les hommes de s*xe, ceux-ci seront obligés d’aller s’inscrire sur  les listes électorales.

Mme Mishi Mboko est une femme  mariée. Elle fait savoir aux autres femmes du pays que si leurs époux ne montrent pas leur carte d’électeur qu’elles refusent d’aller au lit avec eux.

“Si vos maris ne se sont pas inscrits sur les listes électorales, refusez de coucher avec eux jusqu’à ce qu’ils le fassent”,  conseille la députée.

Elle  a fait cet appel lundi dernier lors du démarrage  d’une campagne nationale d’inscription sur les listes électorales visant à enrôler des millions de nouveaux électeurs en vue des élections du 8 août prochain.

Au Kenya, d’après le site BBC, des conducteurs de taxis appelés « Boda-Boda» ne transportent pas ceux  qui ne disposent pas de cartes d’électeurs à Kisumu, la ville portuaire de l’ouest du Kenya.

Pub


Rappelons que c’est la deuxième fois que la grève du s*xe est lancée au Kenya. La première fois, le mot d’ordre avait été lancé par les femmes  en 2009 pour protester contre les conflits politiques et surtout  forcer les hommes politiques à travailler ensemble.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer