À la UneAfrique

Paul Kagame révèle la seule chose qui mettra fin aux conflits et aux crises en Afrique

L’Afrique doit faire progresser la bonne politique pour éradiquer les conflits et les crises qui secouent le continent depuis des lustres, selon le président rwandais Paul Kagame.

M. Kagame a fait ces remarques lors de son discours pour la Journée de l’Afrique 2021. « Nous devons mettre en place de bonnes politiques. Nous ne pouvons pas mettre fin aux conflits et aux crises si nous n’investissons pas dans le traitement des causes profondes de ces problèmes », a-t-il déclaré.

Publicité

« Nous devons joindre le geste à la parole. Nous devons mettre en place un sentiment d’urgence, nous devons être un peu plus sérieux dans nos actions. Parce que nous avons des crises, la pauvreté et plus encore que nous devons aborder. »

L’appel de M. Kagame intervient alors que diverses pays du continent sont toujours confrontés à des conflits, faisant de nombreuses victimes et forçant des millions de personnes à fuir leurs foyers.

Le président rwandais a également appelé chaque Africain à œuvrer pour contribuer aux efforts du continent pour enrayer ces crises.

« J’aimerais que nous n’ayons pas à nous poser la question de savoir ce que font les dirigeants africains pour mettre fin aux crises qui secouent le continent. Nous devrions plutôt nous demander ce que nous devrions faire ou ce que nous aurions dû faire pour les empêcher de se produire », a-t-il ajouté.

M. Kagame a également exhorté les pays africains à investir les uns dans les autres afin de stimuler les perspectives économiques du continent.

Crédit photo : howafrica

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page