USA

People: Bonne nouvelle pour le rappeur 21 Savage

Le célèbre rappeur 21 Savage a finalement été libéré sous caution, en attendant une audience d’expulsion. C’est par le canal du magazine TMZ qu’Alex Spiro, Charles H. Kuck et Dina LaPolt les avocats du rappeur se sont exprimés pour annoncer la bonne nouvelle aux fans du rappeur ainsi qu’au grand public.

21 Savage nous a demandé d’envoyer un message spécial à ses fans et à ses partisans. Il a déclaré que, s’il n’était pas présent aux Grammy Awards, il était présent dans l’esprit, reconnaissant du soutien du monde entier et plus que jamais., prêt à être avec ses proches et à continuer à faire de la musique qui rapproche les gens.

Publicité

« Il n’oubliera pas cette épreuve ni aucun des autres pères, fils, membres de la famille et personnes sans visage avec lesquelles il a été enfermé ou qui reste injustement incarcéré à travers le pays. Et il demande que vos cœurs et vos esprits soient avec eux.

L’on se souvient que le rappeur 21 savage aavait été arrêté à Atlanta par les services d’immigration américains en janvier dernier. Il lui était reproché de vivre illégalement aux Etats-Unis. Les forces de l’ordre expliquent que le rappeur était entré légalement aux États-Unis en tant qu’enfant en juillet 2005, mais n’avait pas quitté le pays après l’expiration de son visa de non-immigrant l’année suivante.

Pour Me Alex Spiro l’un de ses avocats, 21 Savage aurait dû être autorisé à se désengager de ses obligations le jour de son arrestation. Il n’était pas non plus un risque de fuite ou un danger pour sa communauté, ce qui explique pourquoi sa situation est très choquante pour tout le monde.

 

Crédit photo: Variety

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer