USA: La petite-fille de Bob Marley prise pour une voleuse (vidéos)

0

La petite-fille de Bob Marley et ses deux amies noires veulent poursuivre en justice le département de police de Rialto en Californie après qu’elles aient été prises pour des cambrioleuses, rapporte le Daily News.

Alors que Donisha Pendergast et ses amies quittaient leur Airbnb avec des valises, une voisine a alerté la police pour signaler qu’il y avait des cambrioleuses sur les lieux. Plusieurs voitures et un hélicoptère ont été envoyés sur « la scène du crime ».

Publicité

USA: La petite-fille de Bob Marley prise pour une voleuse (vidéos)

La voisine a déclaré à la police qu’elle avait commencé à avoir des soupçons parce que les trois femmes n’avaient pas répondus à son sourire et à son geste de main :

« Elles m’ont ignorée et n’ont pas fait signe de la main…  Je connais le couple propriétaire de la maison et je ne les ai pas reconnues. »

Les trois afro-américaines accusent la police de les avoir traitées de façon injuste. La jeune femme de 33 ans a exprimé son mécontentement sur son compte Instagram après l’incident.

Be Love. So much things to say right now…. Got surrounded by the police for being black in a white neighbourhood. Smh. I’m sad and irritated to see that fear is still the first place police officers go in their pursuit to serve and protect, to the point that protocol supersedes their ability to have discernment. Many have suffered and died in moments like these. That’s a crazy reality check. Give Thanks for life, and the ability to stand our ground. We are stronger together. Use your voice collectively. #unafraid #mightcannotdefeatright #wewillrizetogether #buildcomeunity #strongertogether #useyourvoice #eachoneteach We have a right to be right. @iamdonisha @directedbykells @ahutchphoto @komiolaf

Une publication partagée par Donisha Prendergast (@iamdonisha) le

« Nous avons été encerclées par la police parce que nous étions noires dans un quartier blanc. Je suis triste et irritée de voir que la peur est toujours le premier endroit où les policiers se dirigent pour servir et protéger, au point où le protocole supplante leur capacité à discerner. Plusieurs personnes ont souffert et sont mortes dans des moments pareilles », a-t-elle écrit. Selon Pendergast, elles ont été interrogées par la police pendant près de 45 minutes.

Publicité

L’avocate des victimes a déclaré que ses clients avaient le droit de ne pas sourire.

Crédit photo : thegrio

USA: La petite-fille de Bob Marley prise pour une voleuse (vidéos)

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport.
paulegaelle@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---